A l'occasion du 36ème salon H.C.R. (Home Care & Rehabilitation Exhibition), le constructeur Panasonic a dévoilé le prototype inédit d'un lit conçu pour faciliter l'autonomie des handicapés moteur.
Cela vous intéressera aussi

Par la voie d'un communiqué de presse, Panasonic a récemment dévoilé The Robotic Bed (le lit robotiquerobotique), un nom digne d'une œuvre de science-fiction. Une présentation plus parlante vient d'en être faite à la grande messe japonaise des produits d'assistance à la personne.

En position semi-assise. © Panasonic

En position semi-assise. © Panasonic

Un vaisseau spécial

Doté d'un cockpit, d'un écran et de dispositifs de reconnaissance vocalereconnaissance vocale, le prototype tient plus d'un poste de pilotage que d'un lit. Arrivent les deux démonstratrices dont l'une s'installe en lieu et place de la personne handicapée. Cette dernière prononce le nom de la machine pour lui demander de se transformer en fauteuil roulant. Après un bref échange le lit s'exécute et la technologie opère. Des accoudoirs sortent du matelas, puis une portion de celui-ci s'incline pendant que le cockpit s'ajuste. Alors que la portion d'assise se libère une singularité frappante apparaît, le fauteuil peut effectuer des mouvementsmouvements parallèles.

Un lit à transformation. © Panasonic

Un lit à transformation. © Panasonic

Une forme de déplacement inédite

Une fois la phase de conversion effectuée l'appareil, court sur roues, semble rigide mais il n'en est rien. Sous la commande du joystickjoystick, l'engin répond par des mouvements doux et précis. Le déplacement parallèle, autre innovation, sera très utile pour des manœuvres simples en apparence comme se placer devant une table.

L'appareil en mode fauteuil roulant. © Panasonic

L'appareil en mode fauteuil roulant. © Panasonic

Le retour se déroule aussi simplement. Une fois à proximité du lit dans la zone dite de combinaison le dispositif met l'utilisateur en place pour l'installer à nouveau en position allongée. La démonstratrice est alors libre d'actionner un contrôle 3D symbolisant le fauteuil pour valider ou non la transformation.

Une des commandes a la forme du fauteuil. © Panasonic

Une des commandes a la forme du fauteuil. © Panasonic

Encore à l'état de prototype, ce lit très sophistiqué donne à la personne handicapée un réel gain d'autonomieautonomie. Dans l'immédiat, les perspectives commerciales semblent lointaines. Le prix n'ayant pas été communiqué, il faudra patienter avant de voir le lit-robotique débarquer dans nos hôpitaux.