Les nouvelles lunettes immersives Vive Flow de HTC proposent un nouveau format pour les casques de réalité virtuelle. © HTC
Tech

Vive Flow : des « lunettes immersives » ultra légères pour la réalité virtuelle

ActualitéClassé sous :Réalité virtuelle , Casque audio , HTC

Des « lunettes immersives », voilà comment HTC décrit le Vive Flow, son nouveau casque de réalité virtuelle particulièrement léger. Selon la firme, ce casque sans manettes a été conçu pour regarder des contenus multimédia, méditer, et travailler.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Réalité virtuelle : vers l'immersion totale avec Orion de Leap Motion  La société américaine Leap Motion propose en version bêta Orion. Cette application, utilisée avec un capteur et un casque de réalité virtuelle, permet de contrôler des objets avec une grande précision directement avec les mains, comme on peut le constater durant cette démonstration. 

HTC vient de lancer un casque de réalité virtuelle d'un nouveau genre. Enfin, selon la firme, ce sont plutôt des lunettes immersives. Le Vive Flow est un appareil d'un nouveau genre, beaucoup plus léger que les casques de réalité virtuelle déjà sur le marché. La firme cible un usage « bien-être et productivité ».

Il s'agit tout d'abord bel et bien de réalité virtuelle et non de réalité augmentée. L'appareil intègre deux affichages LCD de 2,1 pouces, avec une définition de 1.600 x 1.600 pixels pour chaque œil. Il offre un champ de vision de 100 degrés avec un taux de rafraîchissement de 75 hertz. Sur ce point, il est un peu en dessous des autres casques de réalité virtuelle, y compris les Vive Pro 2 et Flow 3 de HTC, qui ont le plus souvent un champ de vision de 110 à 120 degrés et un taux de rafraîchissement de 90 à 120 hertz.

Le casque doit être relié à une batterie externe et un smartphone Android. © HTC

Un casque VR qui nécessite un smartphone Android

Le Vive Flow est un appareil tout-en-un qui n'a pas besoin d'être connecté à un ordinateur. Il est équipé d'une puce Qualcomm XR1 et 64 gigaoctets de stockage. Le seul autre casque de réalité virtuelle autonome actuellement sur le marché grand public est le Quest 2 d’Oculus, qui est basé sur la puce Qualcomm XR2, plus récente. Le principal atout du Vive Flow est d'être beaucoup moins encombrant que la concurrence et de ne peser que 189 grammes, soit à peine plus du tiers du poids de l'Oculus Quest 2 (503 grammes).

Ce casque se porte donc comme des lunettes, sans nécessiter de sangle. Il intègre deux caméras pour le suivi des mouvements et nécessite une batterie externe, ce qui explique en partie son poids et sa taille réduite. C'est une bonne idée, car le poids des casques de réalité virtuelle classiques peut être rapidement fatigant.

La vidéo de présentation du Vive Flow. © HTC

Un casque VR destiné aux multimédia, à la méditation et au travail

Avec cet appareil, HTC semble vouloir trouver un nouveau marché pour la réalité virtuelle. Sans manettes, il ne permet pas de jouer à des jeux populaires comme Beat Saber ou Population One. Il se destine plutôt à une utilisation multimédia, aussi bien pour du contenu vidéo en 180 ou 360 degrés et/ou stéréoscopique, que pour visionner des films en 2D, projetés sur un écran virtuel géant. Grâce à sa petite taille, le Vive Flow peut être utilisé n'importe où : sur le canapé, au lit, ou même dans les lieux publics ou dans l'avion. HTC met en avant également les applications immersives pour la méditation ou encore les espaces sociaux en réalité virtuelle, ainsi que pour le travail et les réunions virtuelles.

L'appareil est livré sans manettes et à l'heure actuelle, le casque doit être connecté sans fil à un smartphone Android. Celui-ci sert de télécommande et il est possible de projeter l'écran dans l'espace virtuel. La compatibilité avec iOS pourrait arriver plus tard, mais pour l'instant les propriétaires d'iPhone devront faire l'impasse sur ce casque. HTC a aussi indiqué que le casque pourrait intégrer le suivi des mains à l'avenir, mais ce n'est pas pour tout de suite. Le Vive Flow est disponible en précommande à 549 euros, soit tout de même 200 euros de plus que l’Oculus Quest 2, avec un envoi prévu à partir du 2 novembre prochain.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !