Ce taxi volant imaginé par CycloTech verra-t-il le jour ? © CycloTech
Tech

Cyclogyro, un propulseur cycloïdal de bateau qui veut révolutionner le transport aérien

ActualitéClassé sous :mobilité du futur , propulseur cycloïdal , Cyclogyro

L'entreprise autrichienne CycloTech travaille à adapter le principe du propulseur Voith Schneider conçu il y a près d'un siècle pour le transport maritime afin de s'en servir en aviation, notamment pour des taxis volants et des drones.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] DelftAcopter, un drone qui décolle comme un hélicoptère et vole comme un avion  L'université de technologie de Delft (Pays-Bas) a développé un drone 100 % autonome qui décolle et se pose à la verticale et vole comme un avion, le tout avec un seul rotor électrique principal. Une configuration idéale pour évoluer sur des terrains difficiles, par exemple dans le cadre de missions humanitaires pour délivrer des médicaments. 

Alors que les projets de taxis volants se multiplient, nombre d'entre eux reposent sur le modèle de l'aéronef à décollage et atterrissage verticaux (adav) capable, une fois en l'air, de faire la transition avec un vol horizontal comme un avion. Cette solution a l'avantage de simplifier les infrastructures aéroportuaires nécessaires et de pouvoir les intégrer au cœur des centres-villes, là où ce type de solution est censée offrir une alternative au transport routier saturé et polluant. Mais les solutions techniques pour assurer la transition entre le vol vertical et horizontal sont généralement complexes, comme en témoigne notamment cet exemple récent du Q-Starling. CycloTech, une entreprise autrichienne, planche depuis 2004 sur une solution surprenante qui pourrait changer la donne.

Il s'agit d'adapter le propulseur cycloïdal Voith Schneider (VSP) à l'aéronautique. Le VSP a été inventé il y a près d'un siècle comme système de propulsion pour les bateaux. C'est une hélice composée de pales verticales orientables qui tournent sur un moyeu central et s'inclinent de façon à produire une poussée dans la direction souhaitée. Un système qui offre une grande maniabilité aux navires. CycloTech travaille sur un rotor baptisé Cyclogyro qui reprend ce principe pour combiner les avantages de l'adav et du vol horizontal à grande vitesse.

Le principe de fonctionnement du propulseur cycloïdal Cyclogyro avec son moyeu excentré est bien décrit dans cette vidéo. © CycloTech

Le Cyclogyro tourne à 3.100 tr/min

Le système repose sur un moyeu central auquel les pales sont reliées par des biellettes. Le moyeu peut se déplacer à 360° autour de l'axe central. Lorsque l'on joue sur la position du moyeu par rapport à l'axe de rotation, les pales, qui tournent à vitesse constante, vont modifier leur angle d'attaque et ainsi créer une poussée. Neuf prototypes ont été élaborés et le dernier en date devrait être prêt à effectuer un vol de démonstration sur un appareil d'ici la fin de l'année, annonce CycloTech. D'un diamètre total de 350 mm pour 420mm de large, le Cyclogyro comporte cinq pales qui tournent à 3.100 tr/min et développent une poussée de 247 N.

Selon CycloTech, ce propulseur cycloïdal offre un contrôle direct de l'amplitude et de la direction de la poussée, ce qui permet une transition stable entre le vol vertical et horizontal ainsi qu'une grande maniabilité. Selon ses concepteurs, l'un des défis les plus complexes pour adapter le système de l'eau à l'air a été le nombre de tours par minute beaucoup élevé qu'il a fallu atteindre.

Les applications envisagées par CycloTech vont des avions de ligne en passant par les taxis volants ainsi que les drones d'inspection ou de livraison. L'entreprise a même breveté un concept d'hélicoptère dépourvu de rotor de queue. Selon elle, le Cyclogyro peut être alimenté à 100% en électrique ou par une motorisation hybride afin d'allonger l'autonomie de vol. La démonstration annoncée pour le quatrième trimestre devrait nous permettre de juger sur pièce de la validité de toutes ces annonces. Restera ensuite une étape qui risque d'être longue et compliquée : la certification de ce système de propulsion inédit en aéronautique.

CycloTech a breveté ce concept d’hélicoptère sans rotor de queue qui utilise deux Cyclogyro pour générer la portance et réduire le diamètre du rotor principal. © CycloTech
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !