Apple Card est à la fois un service de paiement virtuel à l'intérieur de l'iPhone, mais aussi une carte physique utilisable dans le commerce. © Apple

Tech

Apple fait le plein de nouveaux services : carte bancaire, VOD, jeux et presse en ligne

ActualitéClassé sous :iPhone , Apple Pay , banque

Après avoir inondé la Planète de ses iPhone, iPad et autres Mac, Apple a décidé de s'attaquer au contenu et aux services. Au menu, une carte bancaire d'un nouveau genre, mais aussi un service concurrent de Netflix, un kiosque pour lire journaux et magazines, et enfin, un forfait pour les jeux sur téléphones et tablettes.

Lundi, Apple a tenu sa keynote de printemps depuis son siège de Cupertino aux États-Unis, et plutôt que de présenter de nouveaux appareils comme c'est l'habitude, cet évènement a été l'occasion pour la firme de se concentrer sur le contenu. Apple a ainsi dévoilé quatre nouveaux services, avec une carte de crédit sous Apple Pay, mais également une carte physique, un catalogue de jeux par abonnement, des séries et films exclusifs ainsi qu'un achat à la carte de nombreux services et chaînes tierces, et enfin un abonnement à de nombreux journaux et magazines.

D'abord, Apple s'appuie sur son expérience avec Apple Pay pour lancer sa propre carte de crédit, baptisée tout simplement Apple Card. Pour cela, la firme s'est associée à Goldman Sachs et Mastercard. La carte se compose d'une carte virtuelle, dans l'application Apple Wallet, utilisable dans tous les commerces qui acceptent Apple Pay, et d'une carte physique, Apple Titanium Card, pour les autres commerces, qui ne contient qu'une puce et le nom du propriétaire. Cette dernière n'affiche ni numéro de carte ni code CVC.

Une carte de crédit d'un nouveau genre

La carte propose un système de cashback, qui permet de récupérer 1 % du montant dépensé en utilisant la carte physique, 2 % des dépenses faites avec Apple Pay, ou encore 3 % des achats effectués chez Apple. Bien entendu, l'Apple Card étant une carte de crédit, il faudra bien rembourser les sommes dépensées. Pour cela, l'application Apple Wallet propose une interface simple, avec le total dû et la quantité d'intérêts, dégressifs selon le total remboursé. Apple utilise le machine learning pour catégoriser les dépenses, et un simple appui permet d'afficher la localisation exacte du paiement dans Maps. Apple Card sera lancé aux États-Unis cet été.

Quelques jours après le lancement de Stadia, le service cloud gaming de Google, Apple lance son propre service de jeux. Cependant, Apple a choisi une solution différente. Là où Stadia fonctionne en streaming, c'est-à-dire que les jeux tournent sur les serveurs de Google et nécessitent donc une bonne connexion internet, Apple Arcade fonctionne hors ligne. Il s'agit donc tout simplement d'un catalogue de jeux à installer sur son iPhone, iPad, Mac ou Apple TV. Les performances des jeux seront donc limitées par la puissance de l'appareil utilisé.

Apple Arcade fonctionnera par abonnement, et la firme se vante de proposer un catalogue de plus de 100 titres, provenant de grands noms tels que le créateur de Final Fantasy, Hironobu Sakaguchi. Le service devrait être lancé dans plus de 150 pays cet automne.

Apple TV+ : la réponse à Netflix

Apple a dévoilé deux nouveautés concernant la télévision. Tout d'abord, une nouvelle version de l'application Apple TV, qui intègre son nouveau service Apple TV Channels. Ce dernier donne accès à un bouquet de chaînes mais aussi à des services de vidéo à la demande. Il sera ainsi possible de s'abonner individuellement à des chaînes, plutôt qu'à des bouquets tiers. L'offre comprend des services comme HBO, Showtime, ou encore Canal+ en France, mais également Amazon Prime et Hulu.

Le prix de l'abonnement à Apple TV+ reste inconnu, tout comme les titres des programmes exclusifs. © Apple

La seconde nouveauté est le lancement de son propre service de streaming vidéo, baptisé Apple TV+. Ce sera du contenu exclusif, à la manière de Netflix. Apple TV+ fonctionnera avec un abonnement mensuel, et les films et séries seront accessibles en streaming ou hors connexion. La firme garde le secret pour l'instant sur la nature exacte du contenu, et n'a encore annoncé aucun titre. Apple a néanmoins réuni des noms célèbres tels que Steven Spielberg, J.J. Abrams, Jennifer Aniston et aussi Reese Witherspoon. Le service sera lancé cet automne dans plus de 100 pays et, à ce jour, les tarifs sont inconnus.

Apple News+ : un kiosque pas universel

Le dernier nouveau service annoncé est un « Netflix de la presse » pour iPhone, iPad et Mac. Pour seulement 9,99 dollars par mois, Apple News+ propose un accès illimité à plus de 300 titres de presse. L'offre inclut des publications comme Wall Street JournalThe TimesLos Angeles Times, mais encore VogueRolling StoneNational Geographic...

Contrairement aux services similaires déjà proposés en France, comme SFR Presse ou LeKiosk, Apple News+ n'offre pas d'accès pour tous ses appareils via un site web. La lecture nécessite l'installation de l'application, et reste donc limitée aux appareils Apple. Apple News+ est déjà disponible aux États-Unis et au Canada, et devrait arriver au Royaume-Uni et en Australie cet automne.

Ce kiosque virtuel sera réservé aux appareils Apple, et son lancement en France n'est pas encore annoncé. © Apple
  • Pour ses milliards de produits, Apple décide d'ajouter du contenu exclusif.
  • Il comprend notamment un catalogue de jeux et un service de SVOD à la Netflix.
  • Une carte bancaire arrive pour payer avec son iPhone en ligne ou dans le commerce.
Pour en savoir plus

Apple et Goldman Sachs préparent une carte bancaire spéciale iPhone

Déterminé à lancer davantage de services, Apple va investir le secteur bancaire avec une carte de crédit qui fonctionnera avec son portefeuille virtuel. À la clé, des remises pour les utilisateurs après chaque achat.

Publié le 22/02/2019 par Fabrice Auclert

Quelques centimes par transaction. C'est ce que touche Apple sur chaque paiement effectué avec Apple Pay, son service de paiement mobile, déjà adopté par plusieurs centaines de millions d'utilisateurs. La plupart des banques françaises et étrangères ont accepté de céder une partie de leur commission pour être compatible avec le service de paiement sans contact d'Apple, mais la firme californienne a de la suite dans les idées.

Selon le Wall Street Journal, Apple va carrément lancer sa propre carte bancaire, et ce sera avec la banque Goldman Sachs. Le célèbre établissement bancaire américain n'a jamais proposé de carte de crédit, et on imagine qu'il a vu chez Apple une nouvelle source de revenus. Plus précisément, l'objectif est d'attirer des clients vers sa banque en ligne Marcus.

Du cash back pour séduire les utilisateurs

Pour l'instant, cette carte bancaire sera testée par les employés d'Apple avant un prochain lancement dans l'année. Concrètement, elle sera intégrée à l'application Apple Wallet, et pour attirer des clients, elle promet un système de cash back. À chaque fois que vous payez avec cette nouvelle carte, Apple vous reverse 2 % du montant sur le compte. Et si vous l'utilisez pour acheter des services ou des produits Apple, la remise est encore plus avantageuse.

Gérée par le réseau Mastercard, cette carte proposera quelques options de gestion de son compte directement dans l'iPhone. L'utilisateur pourra ainsi surveiller l'état de ses comptes, le cumul des remises, mais aussi fixer des plafonds pour éviter d'être dans le rouge.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi