Neobanque © QuoteInspector
Tech

Neo-banque : qu'est-ce que c'est ?

DéfinitionClassé sous :Tech , Fintech

Le marché bancaire connait une transformation depuis le milieu des années 2010 avec l'apparition des néobanques, ou banques de nouvelle génération.
 

Face à démocratisation des technologies Internet et mobiles, les start-up de la Fintech se multiplient et conçoivent de nouveaux modèles financiers. Parmi ces derniers, la néobanque est une banque entièrement dématérialisée rattachée ou non à un groupe bancaire traditionnel.

Puisque l'expérience proposée est entièrement en ligne ou via une application mobile, la néobanque ne dispose pas d'agence ayant pignon sur rue. Certaines font exception à cette règle. C'est par exemple le cas de ING France. Les services dématérialisés adossés à des groupes bancaires classiques profitent également de personnel. Hello Bank, par exemple, s'appuie de l'infrastructure de BNP Paribas. 

Les néobanques sont régulées et disposent pour la plupart de certifications leur permettant de proposer des services bancaires ou d'opérer des flux financiers.

Quels sont les avantages des néobanques ?

Puisqu'elles n'ont pas de patrimoine immobilier à gérer, comme des agences, moins de salariés et moins de logistiques (pas de gestion de distributeurs de billets), les néobanques sont en mesure de proposer des tarifs très compétitifs. Ainsi, il y a peu ou pas de frais sur la gestion d'un compte mais également sur les retraits effectués à l'étranger.

L'ouverture d'un compte-chèque est par ailleurs à la fois simple et rapide. Sur les offres standard, ces banques dématérialisées ne demandent aucun justificatif de revenus.

Les néobanques proposent parfois de gérer différents types de monnaies et notamment de permettre des paiements en cryptomonnaie. Nous retrouvons ainsi la possibilité de gérer un porte-feuille de Bitcoin ou d'Ethereum.

Quels sont les inconvénients des néobanques ?

Puisque le personnel est restreint, les néobanques pêchent par le support utilisateur, notamment en ce qui concerne la souscription à certains services. Les échanges sont effectués via une messagerie mobile ou par téléphone.

Ces établissements proposent également moins d'offres que les banques classiques, notamment en ce qui concerne les livrets d'épargne spécialisés. Il n'est également pas possible de souscrire à un crédit immobilier ou gérer un porte-feuille d'actions. On retrouve cependant les traditionnels compte-chèques et livrets A et parfois des solutions à taux plus intéressant.

Toutes les néobanques ne peuvent pas proposer un découvert. C'est surtout vrai pour celles qui ne sont pas adossées à une banque classique.

Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !