La version 100 de Chrome marque un tournant avec un nouveau logo et de nouvelles fonctions. © Deepanker Verma, Pixabay
Tech

Chrome 100 est disponible : quelles sont les nouveautés ?

ActualitéClassé sous :Internet , navigateurs , Google

-

Le navigateur de Google fête ses 14 ans avec une 100e version. Pour l'occasion, on découvre un nouveau logo, mais aussi et surtout des nouvelles fonctions pour les versions pour Windows, MacOS, Android et iOS.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Comment faire une recherche Google à partir d'une image ?  Google dispose d'un outil grâce auquel on peut effectuer une recherche à partir d'une image trouvée sur Internet. Une option très pratique qui permet d'identifier des lieux, des objets ou des personnes d'un simple clic ! 

Quatorze ans après son lancement, le navigateur Chrome fête sa 100e version, et c'est valable pour toutes les plateformes, que ce soit sur desktop ou mobile ! Rapidement devenu le numéro 1 des navigateurs, Chrome pèse aujourd'hui 70 % de part de marché, ne laissant que des miettes à Edge, Safari et Firefox. C'est dire si chaque mise à jour est un événement et pour cette 100e version, Google a fait les choses bien.

D'abord, il y a un nouveau logo. Le changement est subtil, mais c'est une première en huit ans. En fait, quelques ombres et quelques nuances de couleurs ont disparu, et c'est donc un logo plus aplati et plus contrasté. Selon les systèmes d'exploitation, le logo aura quelques variantes.

L'évolution du logo de Chrome depuis 2008. © Google

Adieu l'économiseur de données

Ensuite, au cœur du moteur de sa version Android, Google va abandonner son économiseur de données, le « Lite Mode » (ou Mode simplifié). Cette fonction était utile sur mobile pour limiter la consommation de données avec une compression de 60 % des données. Google a constaté que c'était de moins en moins un problème, quel que soit le pays, et la firme va commencer à fermer les serveurs qui étaient chargés de gérer la compression des données à la place de votre connexion. Toujours sur Android, la page Nouvel onglet permet aussi de passer à Découvrir ou ses flux RSS.

Autre évolution au cœur même du navigateur, l'évolution du User-Agent qui passe sur trois chiffres au lieu de deux chiffres. À priori, Google a corrigé les éventuels bugs détectés lors de la publication des différentes versions bêta, et il y aura moins d'incompatibilités avec certains serveurs.

Si vous utilisez Chrome pour lancer des présentations, le navigateur gère désormais le multi-écran. Google donne quelques exemples pour en comprendre l'utilité. Ainsi, cette API de placement de fenêtres multi-écrans vous permet de recenser les écrans connectés à votre ordinateur et de placer des fenêtres sur des écrans spécifiques. Les applications de retouche d'image peuvent ainsi placer divers outils d'édition dans des fenêtres positionnées avec précision. Les bureaux virtuels peuvent afficher les tendances du marché dans plusieurs fenêtres, chacune pouvant être visualisée en mode plein écran. Enfin, les applications de diaporama peuvent afficher les notes du présentateur sur l'écran principal interne et la présentation sur un projecteur externe.

Le mode simplifié permettait d'économiser des données. Chrome 100 l'abandonne. © Futura, Chrome

Près de 30 correctifs de sécurité

On note aussi le retour de la mise en sourdine en un clic d'un onglet. Idéal lorsqu'une publicité bruyante se lance alors que l'on écoute de la musique ou que l'on regarde un film dans un autre onglet. Cependant, cette fonction n'est pas activée par défaut, et il faudra « bidouiller » pour l'activer. Dans le champ d'adresse, saisissez cette commande : chrome://flags/#enable-tab-audio-muting.

Comme d'habitude, cette 100e version apporte son lot de correctifs : 28 au total, dont 9 corrigent des vulnérabilités critiques. Rien que pour la sécurité, il est impératif d'installer cette nouvelle mouture. Pour cela, il suffit de cliquer sur Aide, puis sur À propos de Google Chrome. Ici, le navigateur télécharge la mise à jour, et lorsque c'est terminé, il suffit de cliquer sur Relancer. Au redémarrage de Chrome, une page présente les nouveautés de Chrome 100.

Au lancement de Chrome, une page vous indique que la mise à jour a bien été effectuée. © Chrome
Pour en savoir plus

Pourquoi l'arrivée de Chrome 100 et Firefox 100 fait trembler Internet

Attendus respectivement fin mars et début mai, les navigateurs Chrome 100 et Firefox 100 pourraient causer de gros dysfonctionnements au point que certains sites et divers services, parmi les plus populaires, ne seraient plus en mesure de s'afficher. Explications.

Publié le 18/02/2022 par Fabrice Auclert

Mis à jour quasiment tous les mois, Firefox et Chrome vont prochainement fêter leur 100e version. Actuellement, Firefox en est à sa 97e version, tandis que Chrome a déjà franchi le cap de la 98e version. Ce qui signifie qu'au rythme actuel, au printemps, les deux souffleront leurs 100 bougies. Sauf contretemps, c'est prévu le 29 mars pour Chrome, et le 3 mai pour Firefox.

Toutefois, ce ne sera pas forcément la fête pour certains éditeurs de sites... En effet, Bleeping Computer rapporte que Mozilla a déjà anticipé ce passage à la version 100, et le problème, c'est que certains sites, parmi les plus populaires, ne fonctionnent plus ! Et pas des moindres puisque nos confrères rapportent que Yahoo ! ne s'affiche plus, tout comme le player d'Eurosport et Slack. À la place, un message d'erreur qui explique que le navigateur utilisé n'est pas supporté par le site. La liste complète des bugs est disponible sur cette page.

Au quotidien, des développeurs et des internautes dressent la liste des bugs rencontrés avec les versions 100 des navigateurs. © Github

Un problème à trois chiffres

La raison de ce couac comparativement avec celui du bug de l'an 2000 ? Ce nombre à trois chiffres : 100. En effet, lorsque l'on accède à un site web avec un navigateur, depuis un ordinateur, une tablette ou un mobile, le serveur a besoin de l'identifier pour afficher correctement le site. C'est la fonction User-Agent (UA). Elle détecte l'éditeur du navigateur (Mozilla, Safari, Opera...), son moteur de rendu (AppleWebkit, Gecko) et donc sa version.

En fonction de la « carte d'identité » du navigateur, le serveur renvoie la version la plus adaptée du site web. Par exemple, si vous surfez depuis un mobile, le serveur affichera une version optimisée pour un mobile, et non une version miniature de la version pour ordinateur. Le problème, c'est que cette fonction n'a pas été conçue pour les nombres à trois chiffres.

D'ailleurs, au départ, elle n'avait pas été non plus conçue pour les nombres à deux chiffres, et lorsque les navigateurs ont atteint la version 10 pour la première fois, il y a un peu plus de 12 ans, de nombreux problèmes avaient été découverts, et rapidement corrigés. Chez Firefox, comme chez Chrome, on a donc anticipé le problème et de nombreux tests sont en cours ; du côté de Google, on assure que la plupart des dysfonctionnements ont été corrigés. Mais, comme certains subsistent, il faut trouver une parade imparable.

Une astuce permet de forcer l'affichage de la version 100 de Chrome pour tester l'affichage des sites. Il faut saisir chrome://flags/#force-major-version-to-100 dans la barre d'adresse et sélectionner Enabled. © Chrome, Futura

Deux parades envisagées

Ainsi, les développeurs de chaque navigateur ont un plan B comme l'écrit Mozzilla sur son blog. Chez Chrome, il consiste à ajouter un indicateur pour fixer la version à 99 et signaler le véritable numéro de version majeure dans la partie dite « mineure » de la chaîne User-Agent. Virtuellement, il s'agirait de la version 99.100, en attendant de trouver une solution pérenne.

Du côté de Firefox, la stratégie est différente puisque l'on peut corriger, à la volée, le site qui ne s'affiche pas. En gros, lorsque le serveur ne parvient pas à s'afficher avec la version 100, le moteur de rendu bascule automatiquement sur la version 99.

Et Edge dans tout ça ? Comme le navigateur de Microsoft est basé sur Chromium, le même moteur utilisé dans Chrome, il sera aussi concerné par ce bug, et sauf correctif d'ici là, il pourrait donc passer à la version 99.100 pour éviter tout problème.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !