Le géant des cieux ne volera plus… Il a été détruit par les combats lors de l’attaque de l’aéroport d’Hostomel en Ukraine. © Antonov
Tech

Le plus gros avion au monde a été détruit par la Russie

ActualitéClassé sous :Guerre du futur , avion , Antonov An-225

C'était le plus gros avion-cargo au monde, et la fierté de l'Ukraine. L'Antonov An-225 a été détruit dans son hangar de l'aéroport d'Hostomel près de Kiev, lors de l'offensive russe le 24 février contre l'Ukraine.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Du Concorde au SR-71, découvrez 7 avions mythiques  Voici une sélection – critiquable – d’avions qui, pour différentes raisons, ont créé un mythe autour d’eux. Retrouvez-les pour le plaisir des yeux et de l’histoire. 

C'était le géant des cieux, le Graal pour les adeptes de photographie aérienne qui l'ont vu se poser sur l'aéroport Paris-Vatry en avril 2020 pour livrer 150 tonnes de fret afin de lutter contre la pandémie. L'Antonov An-225, autrement baptisé Mriya, pour « rêve », a été détruit lors de l'offensive de l'aéroport d'Hostomel qui se trouve au nord-ouest de Kiev, le 24 février. Dans un premier temps, les informations sur le sort du plus gros cargo volant étaient divergentes, mais les images satellitaires semblent confirmer la destruction du Mriya dans son gigantesque hangar. Dans son communiqué de presse, le groupe Ukroboronprom a déclaré que l'An-225 serait restauré. Un chantier qui pourrait durer environ cinq ans et dont la facture, autour de 3 milliards de dollars, pourrait être envoyée à la... Russie, preuve que l'Ukraine reste persuadée de vaincre son envahisseur.

Le ministre ukrainien des Affaires étrangères Dmytro Kuleba explique que l’An-225, la fierté du pays, a probablement été détruit par l’envahisseur russe. ©  Twitter @Dmytro Kuleba

Un héritage de l’époque soviétique

Cet avion unique cumulait les records. l'An-225 Mriya avait une envergure de 88,4 mètres, pour une longueur de 84 mètres. Il était propulsé par six turboréacteurs Ivtchenko-Progress D-18T, conçus en Ukraine. Ce sont les mêmes que l'on trouve sur l'An-124 qui lui a d'ailleurs servi de base de développement. En plus de son utilisation pour l'acheminement rapide de fret humanitaire, ce cargo était exploité par de nombreuses armées, dont la France, pour projeter rapidement du matériel militaire volumineux sur les théâtres d'opérations. Avec une masse maximum au décollage de 640 tonnes, il pouvait embarquer jusqu'à 253 tonnes de fret. Il a ainsi emporté dans les airs une charge unique de 186 tonnes et transporté la pièce la plus longue (42,1 mètres).

Le Mriya est un héritage de l'URSS. Il fut construit dans les années 1980 afin de servir le programme spatial soviétique et notamment transporter sur son dos, la navette Bourane. Il a été opérationnel en 1988. Un second exemplaire était prévu, mais la chute de l'union soviétique a mis fin à ce projet. Côté symbolique, cet aéronef unique faisait le lien entre le passé soviétique et notre présent.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !