Une vidéo montre le soldat équipé du jetpack se poser sur le pont du navire de guerre de la Royal Navy. © Gravity Industries
Tech

La marine royale britannique peut s'emparer d'un navire en jetpack !

ActualitéClassé sous :Guerre du futur , cyberguerre , Royal Navy

[EN VIDÉO] Ce bateau développé par la Darpa navigue sans pilote  Ces dernières années, les drones aériens se sont développés à grande vitesse, notamment car ils offrent de nombreux avantages. La Darpa, l’agence de recherche et développement de l’armée américaine, a donc appliqué le concept au monde maritime et construit un bateau intégralement autonome. Le voici présenté en vidéo. 

La Royal Navy britannique a testé l'utilisation du Jetpack de Gravity Industries pour mener à bien l'abordage d'un navire. Des images époustouflantes, mais un intérêt militaire improbable.

Des embarcations rapides de la Navy britannique s'élancent vers un bateau de guerre et soudain, un des soldats s'élance dans les airs et vient se poser sur le pont du bateau. Il déroule une échelle sur son flanc pour que le commando puisse embarquer. Voici, l'un des trois scénarios testés par la Royal Marine pour prendre d'assaut rapidement un navire grâce à l'utilisation d'un jetpack. Cette vidéo publiée cette semaine par Gravity Industries, montre également l'abordage du navire par trois soldats équipés de jetpacks.

Si les images sont impressionnantes, il reste difficile de croire en l'efficacité opérationnelle de ces jetpacks en situation réelle, ne serait-ce que par leur manque de discrétion étant donné le volume sonore des turbines. Et puis, évoluer aussi peu furtivement vers l'ennemi, avec un réservoir empli de plusieurs kg de carburant, n'est peut-être pas la meilleure idée. Enfin, une fois à bord, encore faut-il se débarrasser de la paire de réacteurs et du réservoir pour ensuite pouvoir sortir une arme...

Bref, même si les images sont surprenantes, la réussite d'un tel scénario reste invraisemblable et l'utilisateur de ce jetpack dont les deux bras sont occupés par la gestion des propulseurs représente une cible de choix pour l'ennemi.

Dans cette vidéo, Gravity Industries montre trois scénarios d’abordage réalisés avec les jetpacks. Si les images sont spectaculaires, l’exploitation de ces engins en opération semble pour le moment invraisemblable. © Gravity Industries

Des armées intéressées par le jetpack

Pour rendre le jetpack un peu plus offensif ou du moins défensif, Gravity Industrie à une idée. La petite compagnie planche sur une tourelle à canon posée sur les épaules. Elle pourrait suivre les mouvements de la tête pour viser et tirer en orientant simplement le regard vers la cible.

Malgré le côté fantasque de cet équipement semblant sortir de la saga Marvel, ces jetpacks intéressent beaucoup les armées. En témoigne un projet de la Darpa pour développer de tels engins à des fins militaires. Dans son projet, déjà évoqué par Futura, l'agence américaine souhaite ajouter la furtivité au côté pratique de ce système de mobilité aérienne individuel portatif. La France n'est pas en reste avec le fameux FlyBoard Air mis au point par Franky Zapata. Il avait attiré l'attention du public et des autorités militaires lors du défilé du 14 juillet 2019 à Paris. En attendant, aussi spectaculaires qu'ils soient, ces fameux jetpacks sont loin d'être fin prêts pour se retrouver sur les champs de bataille.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !