Il existe déjà des mini-drones qui permettent de prendre des photos ou de filmer en étant reliés à un smartphone. Mais ils sont déjà plus gros qu'un téléphone. © BestBuy
Tech

Un drone caché dans un smartphone sera bientôt réalité

ActualitéClassé sous :drone , smartphone , Vivo

Le fabricant Vivo a déposé des brevets pour la création d'un smartphone qui abrite un mini-drone. Le but : permettre de prendre des photos et de filmer depuis quelques mètres de hauteur.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Nos smartphones tuent-ils les insectes ?  Les insectes sont gravement menacés par les pesticides, l’urbanisation et l’agriculture intensive. Mais les ondes des téléphones portables pourraient aussi leur être nuisibles. 

Il y a 20 ans naissait Futura, et il y a 20 ans, on ne parlait pas de smartphone, ni de drone... Aujourd'hui, il s'agit de deux produits phares, dont l'un des principaux attraits n'est pas de téléphoner, ou de voler, mais bien de filmer et de prendre des photos. Du côté de Vivo, on a décidé de combiner les deux univers avec un smartphone qui cache un véritable drone quadricoptère pour prendre des photos en hauteur.

Sans doute tout droit sortis de l'imaginaire d'un fan de James Bond ou de Mission Impossible, les croquis mis en ligne par LetsgoDigital montrent un drone qui vient se cacher sur la tranche supérieure du smartphone, et qui semble être disponible avec une simple pression. Selon les brevets, il comprend donc quatre hélices, trois capteurs infrarouges, deux caméras et sa propre batterie.

Le mini-drone vient se loger sur le dessus du smartphone, là où l'on trouve parfois un capteur photo. © LetsgoDigital

Deux caméras, trois capteurs infrarouges

L'une des caméras est orientée vers l'avant tandis que l'autre est orientée vers le haut. Les capteurs infrarouges permettront d'éviter les obstacles, et on imagine que tout cela est minuscule, et donc très fragile pour venir se loger dans un smartphone. Même le plus petit drone actuel est plus gros qu'un smartphone...

Sans oublier que l'utilisation d'un drone oblige à respecter une réglementation, et qu'il faudra sans doute se limiter à trois ou quatre mètres de hauteur pour en profiter. Ce n'est d'ailleurs pas certain que ces mini-hélices puissent l'amener bien haut. Ce qui est sûr, c'est qu'on peut déjà prendre des selfies avec des « dronies », des mini-drones conçus pour remplacer les perches à selfie. Pour que ce soit directement intégré dans un smartphone, rendez-vous peut-être dans 10 ou 20 ans...

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !