Ce drone est soulevé par un ballon d’hélium et propulsé par des ultrasons. © NTT Docomo
Tech

Cet engin volant, mi-drone, mi-dirigeable, se déplace à l'aide d'ultrasons

ActualitéClassé sous :drone , dirigeable , NTT DoCoMo

L'entreprise japonaise NTT Docomo vient d'annoncer son nouveau drone sous la forme d'un mini-dirigeable. Utilisant des ultrasons plutôt que des rotors, il est silencieux et sans danger en cas de collision.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Record du monde : 1.374 drones font le show en Chine  Avec plus de 1.300 drones engagés dans une chorégraphie aérienne, Ehang, fabricant chinois, a battu le record du genre le premier mai 2018. Derrière tous ces plans de vols, un seul ordinateur a défini les positions et les déplacements, qui devaient se faire avec une précision à mesurer en centimètres. 

Presque tous les drones fonctionnent grâce à de multiples rotors. Ce mode de vol demande beaucoup d'énergie, et le bruit empêche l'enregistrement du son lorsqu'ils sont utilisés pour filmer. Le drone de l'entreprise japonaise NTT Docomo offre une alternative, sous la forme d'un petit dirigeable. Aucun risque, donc, de le voir tomber au sol en cas de panne comme ça a été le cas en Chine.

Les hélices des drones sont généralement exposées, représentant un danger pour tout ce qu'elles pourraient toucher, comme les oiseaux ou les humains. On se souviendra de la photo du chanteur Enrique Iglesias, la main ensanglantée après avoir voulu attraper un drone pendant un concert. Avec ce nouveau drone, ce n'est plus un problème. Il est soulevé par un ballon d'hélium et n'embarque aucun rotor.

Présentation du drone-dirigeable qui utilise un système de propulsion à ultrasons. © NTT Docomo

Un drone parfaitement silencieux

L'appareil utilise un mode de propulsion assez original. De chaque côté du ballon se trouve un petit module à ultrasons qui crée des courants d'air grâce aux vibrations, déplaçant ainsi l'appareil. Un tel drone ne pourra pas fonctionner à l'extérieur, mais il présente l'avantage d'être parfaitement silencieux. Équipé d'une caméra, il peut donc filmer en intérieur, par exemple lors d'évènements, dans des bâtiments commerciaux... sans risque pour les participants et sans le vrombissement caractéristique des drones.

L'appareil est également équipé de LED, et en l'absence de rotor il devrait disposer d'une excellente autonomie. L'entreprise prévoit de commercialiser son drone d'ici mars 2022, mais n'a pas encore communiqué de prix.

---

Découvrez TechPod, le résumé bimensuel de l'actualité de la tech et de la mobilité !

---

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !