Le drone BLK2FLY intègre un capteur Lidar et cinq caméras pour créer des répliques virtuelles des bâtiments. © Leica Geosystems
Tech

Leica mise sur le Lidar pour un drone spécialisé dans les modélisations 3D

ActualitéClassé sous :drone , Leica , lidar

Leica Geosystems vient d'annoncer son premier « scanner laser volant autonome », un drone équipé d'un capteur Lidar. Baptisé BLK2FLY, l'appareil vole autour des bâtiments pour en scanner les moindres recoins et en créer des répliques virtuelles.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] La forêt cartographiée en 3D comme jamais  La société Outsight, leader de l’Intelligence Spatiale 3D, a mis au point une solution automatisée capable de réaliser une cartographie de la forêt à 360° et en temps réel. La solution recourt à la technologie lidar pour localiser chaque arbre au fil du déplacement de l’agent forestier qui peut alors l’étiqueter digitalement avec des renseignements supplémentaires (espèce d’arbre, présence d’insectes, etc.). © Outsight 

Leica Geosystems est une entreprise suisse spécialisée dans les appareils de topographie et de cartographie, à ne pas confondre avec Leica Camera, une entreprise allemande plus connue du grand public pour les appareils photo des smartphones. Elle vient de présenter son nouveau drone pour créer des répliques virtuelles de bâtiments et environnements extérieurs.

Le BLK2FLY s'appuie sur un capteur Lidar, un scanner laser à 360 degrés, pour pouvoir analyser son environnement et tout enregistrer sous la forme d'un nuage de points. Le drone est également équipé du radar, de cinq caméras, pour déterminer la couleur de ces points, et d'un système de positionnement GNSS. Les données sont enregistrées sur la plateforme HxDR d'Hexagon et peuvent ainsi être facilement traitées et partagées.

Présentation du drone BLK2FLY. © Leica Geosystems

Un scanner 3D volant

L'appareil est autonome, et il suffit de lui indiquer la zone à scanner sur une tablette. Il détermine ensuite son parcours et combine le Lidar et le radar pour éviter les obstacles. Il se connecte en Wi-Fi ou avec le réseau mobile LTE, et n'a donc pas de limite de portée. La batterie est amovible, et peut être échangée à chaud pendant un scan sans devoir recommencer depuis le début.

Le BLK2FLY se destine aux professionnels, comme en témoigne son prix qui commence à 46.000 euros. Selon le constructeur, le drone a été conçu avant tout pour la cartographie aérienne, les projets d'architecture qui prennent en compte l'existant, et le suivi des chantiers de construction. L'appareil sera disponible à partir du 28 octobre.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !