SpaceBok est un quadrupède conçu pour les prochaines missions sur la Lune et Mars. © ESA

Tech

Drôle de tech : la natation en réalité augmentée, une antilope de l'espace et du tennis dans Google

ActualitéClassé sous :Drôle de Tech , robotique , natation

Pour célébrer les 50 ans de la conquête de la Lune, un robot aux allures d'antilope pour explorer les sols des planètes lointaines. Plus ludique, ce robot qui s'invite dans le challenge qui fait fureur sur les réseaux sociaux : le Bottle Cap Challenge. Par ce temps, rien de mieux qu'une virée en piscine avec des lunettes connectées. Sans oublier Wimbledon avec un petit jeu de tennis caché dans Google.

Notre rendez-vous hebdomadaire vous propose un regard décalé sur l'actualité des nouvelles technologies. Le parti est de vous divertir, de vous surprendre et de vous faire rêver... ou soupirer.

Une antilope de l’espace, l’avenir des robots explorateurs ?

Pour pallier les contraintes rencontrées par les robots spatiaux sur les terrains où ils sont envoyés, les chercheurs de l'École polytechnique de Zurich, aidés par l'Agence spatiale européenne, ont mis au point un engin inspiré de l'antilope et baptisé SpaceBok. Sur la terre ferme, le robot est capable d'effectuer des sauts impressionnants de... quelques centimètres. Mais comme la gravité est beaucoup moins importante sur la Lune ou Mars par exemple, ces bonds pourraient atteindre les deux mètres. Reste à régler la stabilité de cette antilope de l'espace pour qu'elle puisse redescendre et atterrir en toute sécurité après chaque propulsion.

Ce robot à quatre pattes est spécialement conçu pour les environnements à faible gravité. © ESA

Des lunettes de piscine connectées pour suivre ses performances en temps réel

Si les coureurs, marcheurs et cyclistes jouissent d'un bon nombre de technologies pour pouvoir surveiller leurs performances en temps réel, les nageurs eux en sont orphelins. Le postulat de départ de la startup Form était donc simple : comment surveiller son activité sous l'eau comme on peut le faire sur la terre ferme ? Réponse : en mettant au point des lunettes connectées pour la natation. L'entreprise a donc développé un gadget révolutionnaire, capable d'afficher en réalité augmentée des temps intermédiaires, une distance parcourue, ou la fréquence et le nombre de mouvements effectués par l'utilisateur. Une application permettant évidemment d'analyser toutes ces données à froid, une fois hors de l'eau. Sortie prévue le 7 août prochain, au prix de 200 euros la paire.

Étanches à 10 mètres, ces montures sont couplées à une application qui affiche des données comme le rythme de nage ou la distance parcourue. © Form

Google cache un mini-jeu de tennis dans son moteur de recherche 

Jamais avare d'« Easter Egg », Google a profité de la tenue du tournoi de Wimbledon pour mettre au point un jeu de tennis accessible en tapant simplement le mot « Wimbledon » dans son moteur de recherche. Il suffit ensuite de faire défiler le cadre violet indiquant les derniers résultats jusqu'à voir apparaître une petite balle de tennis, et de cliquer dessus. À la clé, un mini-jeu en « 8-bit » très simpliste où l'objectif est de faire le plus d'échanges en utilisant les flèches droite et gauche de votre clavier. Avec des personnages qui changent à chaque requête : chat, lapin, catcheur mexicain et autres.

En tapant « Wimbledon » dans le champ de recherche de Google, un petit jeu minimaliste apparaît pour échanger quelques balles. © Google

Un robot relève le #BottleCapChallenge

Comme tous les autres challenges viraux du genre, il est difficile de passer à côté de celui qui consiste à dévisser le bouchon d’une bouteille sans la toucher, en effectuant un coup de pied retourné. Défi relevé par RoboRaise, un robot du MIT (Massachusetts Institute of Technology) capable de reproduire le geste d'un bras humain en observant ses biceps et triceps. En trichant un peu donc puisqu'il n'a pas de jambes, mais le résultat est là.

Abonnez-vous à la lettre d'information Drôle de Tech : une sélection insolite de l'actualité Tech de la semaine.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi