Le clavier physique vit-il ses dernières heures ? © Apple
Tech

Apple : vers la fin des claviers sur les MacBook ?

ActualitéClassé sous :Apple , MacBook , clavier

Apple a déposé des brevets pour un Macbook de nouvelle génération équipé d'une grande surface tactile pour remplacer le clavier physique. Un projet qui permettrait d'adapter la surface en fonction des usages. En prime, cette dalle permettra de recharger son iPhone sans fil.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Un clavier wearable pour écrire en toute circonstance  Petit à petit, les ordinateurs classiques s’effacent au profit de smartphones, tablettes et casques de réalité virtuelle. Le clavier pourrait lui aussi vivre ses dernières heures avec l’arrivée de Tap, un système de reconnaissance de mouvements permettant de taper du texte. Le voici présenté en vidéo. 

À quoi ressemblera l'ordinateur portable du futur ? On a vu débarquer une barre tactile sous l'écran, on a vu arriver de nouveaux connecteurs, et chez Apple, on envisage carrément d'enlever le clavier ! C'est le site spécialisé Patenty Apple qui a découvert que la marque à la pomme avait déposé des brevets pour la présence d'un « dispositif intégré » qui occuperait la place du clavier.

Dans son dépôt de brevet, Apple parle d'un « Macbook de nouvelle génération avec une surface de saisie en verre » dont la spécificité sera de s'adapter au type d'utilisation. Ainsi, pour les joueurs, ce grand écran tactile affichera les touches liées à chaque jeu. Pour les DJ, cette même surface affichera une platine vinyle virtuelle. Pour les graphistes, place à une tablette tactile à utiliser avec l'Apple Pencil. Bien évidemment, dans un navigateur ou un logiciel de bureautique, un clavier virtuel. En fait, c'est comme s'il y avait un iPad à la place du clavier...

La surface tactile peut à la fois recharger un iPhone, dévoiler un clavier virtuel, mais aussi un Touchpad. © Patenty Apple

Une surface tactile pour recharger aussi son iPhone

Si Apple va au bout de ses idées, plus d'un utilisateur sera dérouté car nombre d'entre eux apprécient le toucher des touches, leur rebond et leur son. D'ailleurs, on se souvient qu'Apple avait récemment dû modifier la technologie utilisée dans ses claviers pour répondre aux critiques. Anticipant sans doute des grognements, la marque prévient qu'il sera possible de placer un vrai clavier extra-plat sur la surface tactile. C'est d'ailleurs ce que Microsoft va proposer avec son Surface Neo.

Autre intérêt de cette surface tactile ? La possibilité de se transformer en chargeur sans fil. On pose son iPhone ou son Apple Watch et, par recharge inversée, c'est le MacBook qui recharge vos appareils. Cependant, ce ne sera sans doute pas pour tout de suite puisqu'on rappellera que Apple avait envisagé de sortir un chargeur sans fil, et que le projet est toujours dans les cartons...

Pour en savoir plus

Apple imagine un clavier rétractable pour les prochains MacBook

Pour réduire l'épaisseur de ses MacBook, Apple a déposé un brevet décrivant un clavier escamotable.

Publié le 29/06/2020 par Louis Neveu

Le bureau américain des brevets et des marques (USPTO) vient d'accorder récemment un brevet à Apple. Remarqué par le site Patently Apple, qui traque tous les brevets déposés par la marque, il décrit un système permettant d'escamoter le clavier lorsque l'on referme l'ordinateur. Avec ce procédé, l'épaisseur du châssis peut être réduite de quelques millimètres.

Il faut dire que quel que soit le constructeur, la finesse des portables reste l'une des priorités et tous les moyens sont bons pour y parvenir. Et justement pour Apple, avec l'arrivée de MacBook dotés d'une architecture de processeur ARM dont les dimensions viennent réduire la taille de la carte-mère, l'ajout de ce procédé devrait encore diminuer l'épaisseur des ordinateurs de la marque. Le brevet décrit un clavier qui vient s'enfoncer dans le châssis lorsqu'on replie l'écran. Ce sont les charnières de celui-ci qui agissent sur un système magnétique qui vient surélever ou rabaisser le clavier.

Le brevet montre un clavier qui peut s’enfoncer dans le châssis lorsque l’on referme l’écran. © USPTO, Patently Apple

ARM et clavier escamotable pour plus de finesse

Ce n'est pas la première fois qu'Apple cherche un procédé permettant de réduire un peu plus l'épaisseur de ses portables. Ainsi, il y a cinq ans, la marque avait sorti son clavier papillon. Avec des touches fines dotées de très peu de course, il a néanmoins rencontré de nombreux soucis, obligeant la marque à faire machine arrière depuis un peu plus d'un an. La finesse des MacBook n'a pas été impactée pour autant, puisque l'épaisseur des touches et la faible course de celles-ci ont été maintenues.

Avec ce nouveau procédé, il serait effectivement possible pour Apple de réduire un peu l'épaisseur, tout en sachant qu'il faut tout de même de la place pour loger ce clavier. Comme toujours, l'accord de ce brevet par l'USPTO ne signifie pas que la marque va intégrer la technologie prochainement dans ses nouveaux modèles. 

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !