La meilleure prévention pour une personne allergique aux chiens est d’éviter tout contact avec eux. © Pixabay
Sciences

Peut-on parler de races de chiens hypoallergéniques ?

Question/RéponseClassé sous :Sciences , allergie aux chiens , hypoallergénique
 

Les races de chiens hypoallergéniques sont les plus adaptées aux individus souffrant d'allergies aux chiens. Toutefois, bien que l'on parle de « race hypoallergénique », cela ne signifie pas l'absence totale de réaction allergique. Ces chiens produisent en réalité une quantité réduite d'allergènes et, par conséquent, une personne allergique les tolère mieux. Alors, que faire en cas d'allergie aux chiens ?

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] 5 drôles de chiens  Découvrez le dogue de Bordeaux, l'une des plus anciennes races de chiens français, le chihuahua, fragile en apparence mais à la surprenante longévité, le mâtin napolitain, élu chien le plus laid du monde en 2017, le puli et ses myriades de poils et le xoloitzcuintle, aussi appelé le chien nu mexicain. Ces cinq drôles de chiens méritent bien notre attention, au moins le temps d'une vidéo. Bonne promenade d'une minute et trente-neuf secondes avec eux ! 

Une personne souffrant d'allergie aux chiens n'émet pas une réponse immunitaire envers l'animal lui-même, mais envers des allergènes qu'il produit. Ce sont des protéines qui peuvent se trouver dans la salive de l'animal, ses poils ou ses glandes sébacées (situées dans sa peau). Il peut également s'agir d'éléments externes, comme la poussière, les acariens ou le pollen, qui s'infiltrent dans le pelage du chien et font apparaître ces symptômes d'allergie.


En réalité, il n'existe pas de chiens à proprement parler hypoallergéniques, toutes les races produisant ces allergènes. En revanche, certaines races libèrent une quantité moindre de protéines allergisantes et ne perdent presque pas de poils, ce qui contribue à limiter le nombre d'allergènes dans l'environnement.  


La prévention est simple pour ne plus présenter de symptômes : ne pas avoir de contact avec les chiens. Cependant, l'idée n'est pas toujours bien accueillie par ceux qui aiment la présence de ces animaux. Dans les cas les plus légers, il suffit d'aérer son domicile et d'aspirer constamment les poussières et poils du chien pour apaiser les symptômes désagréables des allergies

D’où provient l’allergie aux chiens ?


L'allergie aux chiens est principalement due à la protéine Can f. Pour l'instant, 6 allergènes sont connus dans cette famille, dont 3 seulement présentent un grand nombre de personnes sensibles. Faisons leur connaissance :

Can f1


Sécrété par les glandes salivaires, cet allergène est l'un des plus répandus, 44 % des personnes allergiques aux chiens sont sensibles au Can f1. Cette protéine se transmet aux poils et à la peau du chien par le léchage. Par conséquent, elle se disperse rapidement dans l'environnement où vit l'animal, en plus de résister à la chaleur et au lavage.

Can f2


Il est également sécrété par les glandes salivaires. C'est le deuxième allergène le plus répandu, avec 32 % des personnes allergiques aux chiens qui sont sensibles au Can f2. Il se transmet de la même manière que le Can f1, mais est plus facile à éliminer de l'environnement par lavage. 

Can f4


Le Can f4 est produit par la peau, il est présent dans les poils des chiens. 50 % des personnes sont sensibles à cet allergène.


Il est recommandé, aux individus qui souffrent d'hypersensibilité, de faire un test pour comprendre à quels allergènes le corps réagit. Une fois que l'allergène coupable a été identifié, les personnes peuvent éventuellement choisir une de ces races de « chiens hypoallergéniques ».

La meilleure prévention pour une personne allergique aux chiens est d’éviter tout contact avec eux. © Pixabay

Quelles sont les races de chiens déclenchant le moins d’allergie ?


On peut dire que certaines races de chiens, ou croisements, sont plus favorables pour les personnes souffrant d'allergies, car elles perdent moins leurs poils et ont donc moins de chances de provoquer une réaction allergique. Parmi eux, on retrouve :

  • Terrier Kerry Blue
  • Bichon maltais
  • Labradoodle (croisement entre un caniche et labrador)
  • Schnauzer
  • Caniche
  • Terrier irlandais à poil doux
  • Chien d'eau portugais
  • Bichon à poil frisé
  • Shih Tzu
  • Chien chinois à crête

Les experts avertissent que l'allergie aux chiens constitue une prédisposition individuelle. Autrement dit, si un patient allergique en vient à tolérer un certain type de chien, cela ne signifie pas qu'il se transforme en règle générale et qu'il fonctionnera pour tous les autres.


Ainsi, il convient de garder à l'esprit que chaque personne est différente et il n'est pas scientifiquement prouvé que toutes les races hypoallergéniques conviennent aux individus souffrant d'allergies aux chiens. Pour cette raison, il est possible que certains des chiens énumérés ci-dessus provoquent tout de même des symptômes chez les allergiques aux chiens.
 

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !