Sciences

Allergie aux cacahuètes : la désensibilisation pourrait fonctionner

ActualitéClassé sous :E2014

Un essai clinique révèle le succès d'une thérapie de désensibilisation à l'allergie à l'arachide. Les enfants peuvent désormais ingérer la dose accidentelle de cachuète sans risquer pour leur vie.

Dans une étude précédente, les chercheurs étaient parvenus à désensibiliser les enfants allergiques à l’arachide. Mais pas à les guérir. Cette nouvelle recherche fera-t-elle mieux ? © Mil8, Flickr, cc by 2.0

L'arachide, la plante de laquelle est issue la cacahuète, rentre dans la composition de nombreux produits alimentaires préparés industriellement. Pourtant, elle constitue l'une des principales causes d'allergie alimentaire dans le monde, touchant 10 millions de personnes. De fait, les deux facteurs se cumulant, elle est aussi la principale cause de mortalité des suites d'une allergie alimentaire à l'échelle planétaire.

Jusqu'alors, on ne parvenait pas à désensibiliser les personnes allergiques, comme on pouvait le faire avec les pollens ou les acariens. Mais une nouvelle étude publiée dans la revue spécialisée The Lancet montre qu'enfin, on pourrait surmonter le problème. Menée sur 99 enfants allergiques âgés de 7 à 16 ans, l'administration régulières de très faibles doses d'arachide sous forme de farine a permis à la très grande majorité des sujets de tolérer jusqu'à 800 mg de l'allergène par jour, soit l'équivalent d'environ 5 cacahuètes. De quoi éviter les doses mortelles en cas d'ingestion accidentelle, avec une tolérance à l'arachide multipliée par 25.

La vraie fin de l’allergie à l’arachide ?

Si environ 20 % des participants ont ressenti des effets secondaires indésirables, ceux-ci restent modérés : seul l'un des enfants a eu besoin, à deux reprises, de recevoir une injection d'adrénaline pour éviter les risques.

Reste désormais à mesurer l'efficacité dans le temps. Progressivement, les enfants deviendront-ils complètement insensibles ou pourront-ils seulement tolérer les ingestions accidentelles ? D'autre part, cet effet perdure-t-il quelques mois, longtemps ou toute la vie ? Des études plus approfondies sont encore nécessaires.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi