Laine vierge, cachemire, mérinos, alpaga… Quels sont les différents types de laine et pourquoi certaines grattent et d’autres pas ?
Cela vous intéressera aussi

Si certains pulls en laine grattent, c'est à cause des écailles des fibres de laine qui sont rigides. Or, cette rigiditérigidité dépend du diamètre de la fibre. Plus les fibres sont fines, plus elles sont souples et douces. On considère qu'au-dessus de 28 micromètresmicromètres (soit quatre fois moins que le diamètre d'un cheveu), les fibres piquent alors qu'au-dessous de 16,5 micromètres on a affaire à une laine fine et douce. La finesse des fibres dépend bien sûr de l'animal dont provient la laine, et de son âge (la laine des agneaux est plus fine que celle des moutons adultes par exemple) et aussi de la manière dont elle est fabriquée et traitée.

Image du site Futura Sciences
La douceur de la laine dépend de l’épaisseur de la fibre : plus elle est épaisse, plus elle gratte. © Oliver, Fotolia

Quelles laines grattent ?

  • La laine de mouton possède des fibres dont le diamètre est compris entre 30 et 80 micromètres. Malgré son poids et son côté rêche, elle est idéale pour les manteaux ou les vêtements d'extérieur car elle est solidesolide et résistante à l'humidité. Pour plus de douceur, on lui ajoute généralement d'autres fibres naturelles ou synthétiques. Il existe quand même une laine de mouton qui ne gratte pas : la laine mérinosmérinos, dont les fibres font entre 15 et 20 micromètres.
  • La laine d'agneau : on distingue la laine vierge, aux fibres épaisses, du lambswool, la laine prélevée sur des agneaux de six à sept mois, avec des fibres plus courtes.
  • Le mohairmohair, issu de la chèvre angoraangora (à ne pas confondre avec le lapin angora), est plutôt épais et risque donc de gratter. Pour l'éviter, les mèches sont « crollées », c'est-à-dire vrillées. Le diamètre du poil varie de 20 à 40 micromètres.
  • L'angora provient des poils longs et soyeux du lapin angora (mais aussi parfois du yackyack ou du mouton angora). Ses fibres mesurent entre 15 et 60 micromètres.
  • L'alpagaalpaga, issu d'un mammifèremammifère de la famille des camélidés, possède des fibres mesurant entre 16 et 25 micromètres. Elle est très rare et donc chère.
  • Le cachemirecachemire est fabriqué à partir de poils de chèvres des hauts plateaux de Mongolie et de Xinjiang en Chine. Ses fibres sont tellement fines (entre 12 et 15 micromètres) qu'il en faut des milliers pour obtenir un fil, qui doit lui-même être doublé ou triplé pour être tissé. Malgré cela, les vêtements en cachemire ont tendance à perdre leurs poils.
  • La vigognevigogne, un animal des hauts plateaux de la cordillère des Andes, détient la palme de la finesse avec des fibres mesurant environ 12 micromètres. Menacée, la vigogne est peu productive (tondue seulement tous les trois ans). Sa laine est donc très chère.
La laine de vigogne est la plus fine de toutes, mais c’est aussi la plus chère. © Franck Monnot, Fotolia

La laine de vigogne est la plus fine de toutes, mais c’est aussi la plus chère. © Franck Monnot, Fotolia

La douceur provient aussi de la préparation de la laine

Selon son épaisseur, la laine est cardée (démêlée et débarrassée de ses impuretés), les fibres les plus fines étant peignées (opération qui consiste à passer les fils au travers de peignes de plus en plus fins). L'aspect du fil de laine cardée est plus poilu et irrégulier que le fil de laine peignée, dont les fibres sont couchées et parallèles, et donc plus douces. La laine est ensuite tricotée ou tissée, le tissage donnant généralement une laine moins piquante. Enfin, on peut ajouter différents apprêtsapprêts pour donner à la matièrematière un aspect plus doux.

À noter

Il est déconseillé d'utiliser un adoucissant pour tenter de rendre un pull en laine moins grattant, car cela favorise le glissement des fibres et donc la formation de peluches et de bouloches.