Gravure de Jan van der Straet, peintre flamand (1523-1605) représentant un atelier d'impression au XVIe siècle © Codex, CC by-sa 3.0

Sciences

Gutenberg et l'invention de l'imprimerie

Question/RéponseClassé sous :histoire , imprimerie , Gutenberg

Vers 1454, l'allemand Johannes Gutenberg invente les caractères mobiles. S'inscrivant comme un événement majeur dans l'époque de la Renaissance, son travail marquera un tournant dans l'histoire de l'imprimerie et de l'humanité. Jusqu'alors réservé aux moines, le savoir va alors se diffuser largement et la Bible va laisser place à des écrits d'un genre nouveau : la littérature.

L'origine du système d'imprimerie de Gutenberg demeure floue. Certains historiens, comme J.-A Delaure, pensent que le grand frère de Johannes Gutenberg, Jean Gensfleisch, travaillait dès 1430 pour Laurent Coster, un moine sacristain qui maîtrisait déjà l'imprimerie en utilisant des caractères mobiles en bois. À la même époque, Johannes Gutenberg était apprenti orfèvre à Strasbourg. Il se spécialisait dans les alliages et la ciselure des métaux. En 1450, il se lance dans un nouveau projet qui va révolutionner l'imprimerie, et sera étroitement lié au développement de l’humanité. Il emprunte 800 florins au banquier Johann Fust.

Exemplaire de la Bible de Gutenberg, conservé à la New York Public Librairy, aux États-Unis. © Wikimedia Commons by-sa 2.0

Gutenberg, père de la typographie moderne

L'invention de Gutenberg est la rencontre de plusieurs innovations. Il remplace les caractères d'imprimerie en bois par des caractères en alliage de plomb et d'antimoine, et peuvent être ainsi réutilisés à l'infini. Il va plus loin en utilisant une presse à imprimer (presse typographique). Ce dispositif permet d'appliquer une feuille de papier sur les caractères encrés grâce à un levier. Encore faut-il disposer d'une encre adéquate. Gutenberg invente alors l'encre d'impression, épaisse et brillante, qui, contrairement à l'encre de Chine, ne transperce pas le feuillet. Grâce à ces nouveaux outils, Gutenberg commence à imprimer des cahiers puis, après avoir perfectionné la presse, il se lance dans l'impression de la Bible. Malheureusement, le succès de ses premières impressions est mitigé, et Gutenberg, ruiné, perdra ses outils et son atelier au profit de Johann Fust.

Les maîtres imprimeurs

Le système d'imprimerie de Gutenberg a fait naître, la caste privilégiée des maîtres imprimeurs. Ils savent lire et écrire le grec et le latin. Détenant le savoir de la lecture et donc celui de la connaissance, ils fréquentent des gens lettrés. Ils signent parfois leur œuvre d'un blason et ils ont certains privilèges, dont le droit de porter une épée. L'apprentissage du futur compagnon dure entre 2 et 5 ans.

À savoir

Étant donné que les caractères mobiles étaient déjà utilisés en Extrême-Orient, on ne peut pas affirmer que Johannes Gutenberg a inventé l'imprimerie. Cependant, ses techniques ont considérablement amélioré la qualité des impressions, et ont été utilisées jusqu'à l'apparition de la linotype en 1884.

Abonnez-vous à la lettre d'information Histoire(s) : chaque semaine, Futura vous propose de remonter le temps.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi