Sciences

Et les WIMPs faits maison ?

Dossier - La traque aux wimps est lancée !
DossierClassé sous :physique , wimp , muons

-

Wimp : c'est une particule qui est tant recherchée et qui n'a pas encore donné la preuve de son existence. C'est une véritable traque à laquelle se sont voués des chercheurs en développant des outils de capture rivalisant d'imagination !

  
DossiersLa traque aux wimps est lancée !
 

Le rêve ultime du physicien est d'unifier toutes les forces qui régissent notre Univers dans son ensemble en une théorie unique qui rendrait compte de l'infiniment petit à l'infiniment grand. L'univers est actuellement décrit par la mécanique quantique pour les échelles de l'infiniment petit, et par la relativité générale pour les échelles cosmologiques. Dans la tentative d'unification de toutes les lois qui gouvernent notre Univers les physiciens ont développé des outils qu'on appelle accélérateurs de particules et qui permettent de produire en laboratoire des minis Big-Bang. On peut citer comme exemple l'accélérateur de particules du CERN actuellement en phase finale de construction et qui devrait démarrer au cours de l'année 2007.

Schéma et photo de l'accélérateur de particule du CERN en cours de construction à Genève : le LHC.

Cet accélérateur a été construit pour vérifier des prédictions théoriques sur l'existence de nouvelles particules, parmis lesquelles une qui nous intéresse plus particulièrement : le neutralinoLe neutralino est la plus légère des particules prédites par la supersymétrie ; théorie qui pourrait permettre d'unifier toutes les forces de la nature. La particularité du neutralino est d'avoir des propriétés qui ressemblent très fortement à celles d'un WIMP. Il faudra donc attendre les premiers résultats des expériences LHC pour vérifier les prédictions de la supersymétrie, dont l'existence du neutralino comme candidat à la masse cachée de l'univers.

On peut donc dire que dans la quête aux WIMPs il y a en gros deux catégories de chercheurs ; ceux qui attendent que les WIMPs tombent sur leur détecteur, et il y a ceux qui préfèrent les fabriquer eux-mêmes.