Sciences

Environnement et Biodiversité

Dossier - Les Mongols
DossierClassé sous :ethnologie , mongoles , chamanisme

-

On connaît très peu de choses sur les Mongols avant le XIIème Siècle. Certains historiens pensent que les tribus mongoles étaient constituées simplement de nomades éleveurs de rennes qui ont émigré vers le sud en provenance de la région Transbaïkale jusqu'aux steppes de la Mongolie que l'on connaît aujourd'hui.

  
DossiersLes Mongols
 

La Mongolie se divise en 6 zones naturelles différentes par le relief, le climat, le sol, la faune et la flore.

  • La Flore :

Plus de 3000 espèces de plantes vasculaires, 937 de lichens, 437 de mousses, 875 de champignons et de nombreuses algues ont été recensées. Beaucoup d'autres espèces restent encore à être classifiées. La flore de Mongolie contient environ 150 plantes endémiques et 100 espèces anciennes. Plus de 100 espèces de plantes sont listées comme étant rare et certaines en danger.

  • La Faune :

136 espèces de mammifères, 436 d'oiseaux, 8 d'amphibiens, 22 de reptiles, 75 de poissons et de nombreux invertébrés. Certaines espèces endémiques à l'Asie Centrale se trouvent principalement dans le désert de Gobi et la zone désert steppe de Mongolie comme l'antilope Saiga.

  • Les Animaux Domestiques :

Les chevaux sauvages domestiqués (EquusPrzewalski), les chameaux, les moutons, les chèvres, les ânes, les yacks et les rennes sont des animaux d'une grande utilité pour les Mongols nomades.



« Toute vie sur terre fait partie d'un grand système interdépendant. Elle dépend et interagit avec les éléments de notre planète : atmosphère, océans, eau de source, minéraux et sols. L'humanité dépend totalement de cette communauté de vie de laquelle nous faisons partie intégrante. » Stratégie de biodiversité globale.1992.

La terre est entrain de vivre une extinction d'espèces sans précédent dans son Histoire. A chaque disparition, une partie de la génétique de notre planète disparaît à jamais.

Protéger la biodiversité de notre Monde implique que les générations futures pourront vivre sur une planète saine et diversifiée. En ce qui concerne la Mongolie, une espérance de voir encore les chevaux Przewalski et l'antilope Saiga courir au milieu des steppes.

Le gouvernement mongol s'engage de manière concrète à la conservation de la biodiversité de son pays avec l'établissement de lois sur les endroits protégés, la vie sauvage, le sol, les forêts, la flore, la chasse, le tourisme, l'eau, les substances toxiques et la pollution de l'airLa Mongolie a participé et participe encore aux nombreux projets pour le développement durable en partenariat avec l'UNESCO.