Cela vous intéressera aussi

Développée dans le cadre du programme d'observation de la Terreobservation de la Terre de l'ESAESA, la mission Cryosat devait observer les régions polaires. Il s'agit d'une mission altimétrique entièrement destinée à l'étude des variations de massemasse de la banquisebanquise et des calottes glacières.

Pendant 3 ans, Cryosat devait étudier la hauteur et l'épaisseur des glaces. L'objectif : mieux comprendre les interactions complexes qui s'opèrent entre océan, cryosphèrecryosphère et atmosphèreatmosphère, en particulier les transferts de chaleurchaleur des mouvementsmouvements océaniques. Ces mesures devaient permettre aussi d'anticiper la fontefonte des glaciersglaciers dans la problématique du réchauffement climatiqueréchauffement climatique.

Cryosat devait être mis en orbiteorbite par le lanceurlanceur russe Rockot depuis le centre spatial de Plessetsk en Russie le 8 octobre, mais suite à un disfonctionnement moteur du lanceur, il s'est malheureusement désintégré en vol.