« Moonlight », un projet de constellation de satellites lunaires commercialement viable pour fournir des services de télécommunication et de navigation pour les missions sur la Lune. © ESA, P. Carril
Sciences

Moonlight : qu'est-ce que c'est ?

DéfinitionClassé sous :exploration lunaire , ESA , agence spatiale européenne

« Moonlight » est un projet de l'Agence spatiale européenne (ESA) qui vise à doter la Lune d'une constellation de satellites de télécommunication et de navigation ouverte à tous avec toute une gamme de services de communication et de navigation liés à l'exploration lunaire.

Ce projet a été annoncé en mai 2021. Pour l'heure, il s'agit d'une phase conceptuelle. C'est-à-dire que l'architecture de ce système n'est pas figée, tout comme le modèle d'exécution des services, et plusieurs scénarios sont à l'étude. L'idée qui semble faire consensus serait le déploiement d'une constellation d'au moins trois satellites en orbite autour de la Lune sur une orbite qui n'a pas encore été définie.

Pour se faire une idée plus précise des besoins et de l'architecture la mieux adaptée pour les mettre en place, l'ESA a mis en compétition deux consortiums d'entreprise pour définir en détail la prestation de services de télécommunication et de navigation pour les missions sur la Lune : SSTL (Surrey Satellite Technology Ltd) sera à la tête du premier consortium et le second sera dirigé par Telespazio associé à Thales Alenia Space.

Moonlight, un projet de constellation de satellites lunaires élaboré par l'Agence spatiale européenne. © ESA

En 2024, une mission de démonstration pour défricher le terrain technologique

Moonlight pourrait être mis en service dès 2027, après le retour d'expérience du Lunar Pathfinder (développé par SSTL Ltd), un satellite de communication lunaire dont le lancement est prévu en 2024 et destiné à relayer les communications et les données des missions d'exploration du pôle Sud de la Lune. Ce satellite doit aussi réaliser une démonstration complète de navigation lunaire en orbite. La Nasa a également dans ses projets un système similaire, et vraisemblablement les Chinois aussi, mais pour l'instant c'est l'Agence spatiale européenne qui a pris le leadership et déclenché les premières études.

Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !