Sciences

Classification de Goldschmidt

DéfinitionClassé sous :chimie , géologie , Classification de Goldschmidt
Le géochimiste Victor Moritz Goldschmidt. © The Geological Society of London

La classification géochimique des éléments, aussi appelée classification de Goldschmidt car elle résulte des travaux menés dans les années 1920 par le chimiste Victor Goldschmidt, permet de comprendre les fondements des diverses proportions des éléments chimiques dans les minéraux des roches de la Terre, plus généralement, dans les roches des planètes et des météorites.

Elle provient de l'analyse des différentes phases minéralogiques issues de la cristallisation d'un magma. On constate ainsi que des éléments ont tendance à se retrouver ensemble dans des phases différentes.

Les différentes classes d'éléments 

Goldschmidt a introduit quatre classes d'éléments :

  • les lithophiles, qui ont une affinité dominante pour l'oxygène et se retrouvent par conséquent avec les aluminates et les silicates ;
  • les chalcophiles, qui ont une affinité dominante pour le soufre (littéralement : « ayant une affinité pour le cuivre » à cause d'un contresens de Victor Goldschmidt, à l'origine de cette dénomination, qu'il pensait vouloir dire justement « ayant une affinité pour le soufre ») ;
  • les sidérophiles, qui ont une affinité dominante pour le fer. C'est ce qui explique pourquoi des métaux comme l'or et le platine sont rares dans la croûte terrestre, ayant migré avec le fer lors de la formation du noyau de la Terre ;
  • les atmophiles, qui ont une affinité dominante pour les phases fluides. Ainsi l'hydrogène est un atmophile parce qu'il se rencontre sur Terre essentiellement dans l'eau de mer. De même pour l'azote et les gaz rares.
Cela vous intéressera aussi