SpaceX enflamme Twitter avec son premier test du moteur-fusée du Starship

Classé sous :SpaceX , Elon Musk , moteur fusée

SpaceX a réussi le premier essai statique de son nouveau moteur-fusée Raptor, qui propulsera le prototype de son futur lanceur lourd Starship, anciennement BFR, achevé début janvier 2019. Le test, d'une poignée de secondes, a eu lieu le 3 février au Centre de R&D de SpaceX au Texas et a produit des flammes hautes en couleur, comme on peut le voir dans les images et vidéos partagées sur Twitter par Elon Musk. « La coloration verte est due à une saturation de la caméra ou a un peu de cuivre provenant de la chambre à combustion », a expliqué le patron de SpaceX.

Le moteur-fusée fraîchement testé est une version « totalement révisée » des Raptor développés par SpaceX depuis plusieurs années déjà, a indiqué Elon Musk en décembre. Il fonctionne toujours avec un mélange de méthane et d'oxygène liquide. Elon Musk a précisé quelques jours plus tôt que ce modèle délivrerait initialement 200 tonnes de poussée, tandis que les versions suivantes iront jusqu'à 250 tonnes. Le Starship devrait à terme être équipé de sept de ces moteurs. L'étage principal auquel il sera associé, appelé Super Heavy, en aura 31.

« Première mise à feu du moteur-fusée Raptor du Starship ! », a annoncé Elon Musk sur Twitter, suite au test du 3 janvier 2019. © SpaceX

« Première mise à feu du moteur-fusée Raptor du Starship ! », a annoncé Elon Musk sur Twitter, suite au test du 3 janvier 2019. © SpaceX