Elon Musk renomme son énorme fusée BFR en Starship

Classé sous :SpaceX , Elon Musk , BFR

Elon Musk a annoncé lundi soir dans un tweet qu'il renommait le BFR, son énorme fusée réutilisable encore dans les cartons, en Starship. Il met ainsi fin à l'éternel dispute quant à la signification du sigle, les uns adoptant le plus poli « Big Falcon Rocket », les autres préférant parler de « Big Fucking Rocket ».

Le nom change mais le concept reste le même : c'est un lanceur à deux étages, constitué d'un booster et d'un vaisseau capable de transporter une centaine de passagers à destination de Mars... ou d'horizons encore plus lointains. En effet, « Starship » se réfère techniquement à un vaisseau interstellaire, ce qu'un internaute n'a pas manqué de faire remarquer au patron de SpaceX. Celui-ci a répondu sans hésiter que les « les futures versions » du Starship en seront capables.

Elon Musk précise dans un autre tweet que « Starship » désignerait le véhicule de transport spatial et l'étage supérieur du lanceur. L'étage principal de la fusée, c'est-à-dire le booster nécessaire pour échapper à l'attraction terrestre, s'appelera « Super Heavy ». Il semblerait toutefois que le milliardaire ait dû mal à se décider sur le nom de sa fusée, car ce n'est pas la première fois qu'il le modifie. Le concept initial a été présenté sous le nom de Mars Colonial Transporter, puis de Interplanetary Transport System (ITS) en 2016, avant de devenir BFR l'année suivante.

Le BFR s’appelera désormais Starship, a annoncé le patron de SpaceX ce lundi 19 novembre. L’énorme lanceur réutilisable répond aux projets ambitieux d’Elon Musk, pour qui le tourisme lunaire, la colonisation de Mars et autres voyages interplanétaires sont au programme. © SpaceX