Sciences

Square Kilometer Array : plus grand réseau de radiotélescopes au monde

ActualitéClassé sous :Univers , SKA , radiotélescope

Le plus grand réseau de radiotélescopes au monde, Square Kilometer Array (SKA), sera construit en Australie ou en Afrique du Sud, a annoncé Richard Schilizzi, directeur du projet, précisant que les deux pays répondent de façon optimale aux exigences requises pour l'installation de l'énorme dispositif, dont le coût est actuellement estimé à un milliard de dollars.

Projet d'éléments du Square Kilometer Array (SKA)

Deux autres candidats ont été éliminés. Une association Argentine-Brésil car les conditions ionosphériques locales étaient peu propices à la bonne propagation des ondes à basse fréquence, et la Chine en raison de "restrictions inacceptables" qu'elle imposait à l'organisation.

La décision finale sur l'endroit de l'implantation n'aura cependant lieu que vers la fin de la décennie, un comité de sept scientifiques devant alors se prononcer entre le site de Mileura, à 100 km à l'ouest de Meekathara (Australie occidentale) et le site de Kaaro, à 95 km de Carnavon (région du Cap).

L'installation consistera en un réseau de plusieurs centaines d'antennes, réparties sur une distance de 3000 km et dont la moitié seront concentrées dans une zone centrale de 5 kilomètres de diamètre. La surface collectrice cumulée atteindre un kilomètre carré, ce qui justifie l'appellation du projet.

Le SKA, avec un pouvoir de résolution multiplié par cinquante par rapport aux radiotélescopes actuels, permettra d'approfondir nos connaissances des premiers âges de l'Univers et peut-être d'appréhender la nature de la fameuse "énergie sombre", responsable de l'accélération de la fuite des galaxies. Il permettra aussi de traquer les ondes gravitationnelles prédites par la théorie de la Relativité.

Le projet est financé par les Etats-Unis (33%), l'Europe (33%), l'Australie (9,5%), le Canada (9,5%), la Chine (4,8%), l'Inde (4,8%) et l'Afrique du Sud (4,8%).

Cela vous intéressera aussi