Sciences

Inauguration d'un radiotélescope millimétrique géant au Mexique

ActualitéClassé sous :Univers , Radiotlescope , lmt

Depuis son emplacement privilégié à 4600 mètres au sommet d'un volcan froid et éteint, le Large Millimeter Telescope (LMT) qui vient d'être officiellement inauguré par le président mexicain Vicente Fox a débuté une période d'essai de deux années, scrutant par ondes radio les confins de l'Univers.

Large Millimeter Telescope (LMT) - crédits Large Millimeter Telescope Project

"Nous sommes devant un travail énorme, un travail d'une importance internationale fondamentale, et qui place le Mexique à l'avant-garde scientifique et exploratrice de ce domaine, comme il l'est sur d'autres fronts scientifiques", a déclaré Vicente Fox.

Avec sa coupole de 50 mètres de diamètre et un poids de 2000 tonnes pour une valeur de 115 millions de dollars, cet instrument, qui est le plus grand au monde dans sa catégorie, est le fruit d'un effort commun entre le Mexico's National Institute of Astrophysics, l'Optics and Electronics (INAOE) et l'université du Massachusetts. Le département américain de la Défense a financé la majeure partie du projet, bien que les scientifiques américains comme mexicains aient affirmé que cet instrument ne répondait à aucune vocation militaire.

"Ce radiotélescope est capable d'observer les conditions qui prévalaient au moment où les premières étoiles et les premières galaxies se sont formées il y a 13,400 milliards d'années", explique le directeur du projet et astrophysicien de l'INAOE Emanuel Mendez.

Le Large Millimeter Telescope, après les huit années d'efforts qu'ont nécessité sa fabrication en ce lieu inhospitalier, est considéré par beaucoup de scientifiques comme le radiotélescope le plus précis au monde dans sa fréquence d'observation et sera aussi utilisé pour étudier la composition des comètes, de l'atmosphère des exoplanètes et aussi tenter de percer de nombreux mystères liés à l'origine de l'Univers. L'impressionnante structure tout en acier et béton deviendra totalement opérationnelle en 2008 après une longue phase d'expérimentation et de calibrage. "L'astronomie en micro-ondes est toujours dans sa petite enfance et promet de dévoiler des secrets fascinants", déclare à ce sujet Mendez.

Le site d'installation, le sommet de la Sierra Negra, un volcan situé dans l'Etat de Puebla à 350 kilomètres au sud-est de Mexico, réunit les conditions optimales pour réaliser d'excellentes observations: un taux moyen d'humidité très bas ainsi qu'une position avantageuse lui offrant une visibilité idéale des cieux méridionaux et nordiques. "La vapeur d'eau constitue un obstacle pour les micro-ondes, aussi il est impératif que l'atmosphère environnante soit aussi sèche que possible si nous voulons cibler des objets faibles et distants", déclare Mendez, ajoutant que le seul problème auquel devra faire face le LMT sera la présence de vents très puissants, raison pour laquelle la structure a été étudiée pour résister à une tempête de 200 Km/heure.

L'INAOE et l'université du Massachusetts se partageront le coût annuel d'exploitation du LMT, estimé à 4.5 millions de dollars.

Cela vous intéressera aussi