Sciences

Discovery : retour reporté de 24 heures

ActualitéClassé sous :Univers , Discovery , navette

Mise à jour 08/08/05 11H05 : le retour sur Terre de Discovery et ses 7 membres d'équipage, initialement prévu pour 10H47 (heure de Paris) puis pour 12H22 (heure de Paris) ce matin, a été reporté de 24 heures à cause de mauvaises conditions météos. Six opportunités d'atterrissage sont possibles demain mardi 9 août entre 11H08 (heure de Paris) et 15H48 (heure de Paris) sur les bases du Kennedy Space Center, d'Edwards ou de White Sands. Futura-Sciences sera au rendez-vous dès 11H00 mardi matin.

Discovery se détache de l'ISS
Le directeur des opérations au centre de Houston annonce le report de l'atterrissage à l'équipage de Discovery (crédit : NASA-TV)

Mise à jour 08/08/05 09H00 : l'atterrissage de Discovery a été retardé d'au moins 90 minutes en raison de la présence de nuages bas au-dessus de Cap Canaveral. Une deuxième fenêtre est prévue à 10h22 GMT (12H22 heure de Paris) avec l'espoir que le ciel se dégage d'ici là.

Trajectoire suivie par Discovery lors de son atterrissage prévu pour 12H22 (heure de Paris) (crédit : NASA-TV)

Tandis qu'une certaine presse ne cesse de broder sur le "terrible péril qui attend les courageux astronautes lors de leur tragique plongeon dans l'atmosphère" (entendu hier...), la Nasa insiste sur les mesures prises lors de cette mission, la plus sécurisée jamais entreprise avec une navette, et jamais la confiance n'a autant régné au Centre de contrôle de vol.

Rétrospectivement, le vol de Columbia, qui s'était terminé il y a 30 mois par la perte de l'équipage, était la moins sécurisée, car aucune inspection, aucun rendez-vous en orbite, aucune sortie dans l'espace n'étaient possibles. Bien entendu le risque zéro n'existe pas et n'existera jamais, mais cette mission STS-114 apparaît déjà comme un modèle du genre, ayant permis d'expérimenter une tentative de réparation sur la coque du vaisseau, même si celle-ci n'était pas tout à fait nécessaire...

L'allumage des rétro-fusées est programmé pour 07h40 TU (09h40 de Paris) et durant trois minutes, elles ralentiront Discovery afin d'infléchir son orbite vers une trajectoire de rentrée, et un atterrissage sur la piste de Cap Canaveral à 08h47 TU (10h47 de Paris), où la météo est excellente. En cas d'imprévu, la rentrée pourrait avoir lieu une orbite plus tard. Plus d'infos dans les prochaines minutes sur Futura-Sciences.

Cela vous intéressera aussi