Sciences

Retour de la navette Columbia après une mission réussie sur Hubble

ActualitéClassé sous :Astronautique

-

La navette spatiale et ses sept membres d'équipage sont rentrés sur Terre mardi matin, après une mission pleinement réussie de maintenance du Télescope spatial Hubble.

Au cours de cette mission (SM3B), les astronautes ont procédé à l'installation d'un nouveau jeu de panneaux solaires, remplacé la caméra, européenne, pour objets faiblement lumineux (FOC) par une caméra de technologie avancée pour observations panoramiques (ACS, Advanced Camera for Surveys) et installé un nouveau système de refroidissement à la caméra infrarouge NICMOS. Toutefois, avant de l'utiliser de nouveau, les astronomes devront patienter encore un peu. En effet, ses détecteurs infrarouges ont besoin de deux semaines pour atteindre leur température de travail et trois semaines supplémentaires seront ensuite nécessaires pour valider NICMOS. Enfin, les astronautes de Columbia ont procédé au remplacement de l'unité de contrôle de l'énergie électrique. Il s'agit d'un équipement clef d'Hubble. Il se charge de répartir l'électricité produite par les panneaux solaires et les batteries aux différents équipements du télescope (charge utile et instruments scientifiques).

Aujourd'hui, Hubble est opérationnel au moins jusqu'en 2010, date à laquelle son successeur, le NGST devrait être mis à poste. Une dernière mission de maintenance est d'ores est déjà prévue en 2004 (SM4). Il s'agira alors de procéder à l'installation d'un spectrographe, fonctionnant dans l'ultraviolet (COS) et de la remplaçante de la WFC2 par la 3, première camera véritablement sensible a toutes les couleurs (camera panchromatique).Bien entendu, si des systèmes ou des instruments devaient faillir entre temps, la NASA avisera en conséquence.

Note :

La navette a atterri sur la piste du Centre spatial Kennedy à 9h32 TU et n'a rencontré aucun problème de surchauffe lors de sa rentrée dans l'atmosphère terrestre. Rappelons qu'un des deux circuits de refroidissement principaux de Columbia avait suscité une grande inquiétude au point d'envisager, un moment, l'annulation de la mission et le retour de la navette et ce 7 heures après son décollage !

Par Rémy Decourt

Cela vous intéressera aussi