SpaceX s'apprête à lancer une capsule Dragon à destination de la Station spatiale internationale chargée de 2,6 tonnes de fret. C'est la troisième fois, cette année, que SpaceX ravitaille le complexe orbital. Le lancement est prévu en fin d'après-midi et à suivre en direct sur le site www.spacex.com

Cela vous intéressera aussi

Pour son dixième lancement de l'année avec Falcon 9Falcon 9, SpaceXSpaceX s'apprête à lancer une capsule de ravitaillement Dragon à destination de la Station spatiale internationaleStation spatiale internationale. Le tir, depuis le pas de tir SLC 40 de la base de Cap CanaveralCap Canaveral de l'U.S. AirAir Force, en Floride, est prévu aujourd'hui en fin de journée, à 18 h 29 (heure de Paris). Le lancement est à suivre en direct sur le site www.spacex.com

L'amarrage au complexe orbitalcomplexe orbital se fera le 8 décembre pour une duréedurée d'environ quatre semaines. La capsule sera capturée par le bras robotique de la Station piloté par deux astronautesastronautes, puis amarrée au nœudnœud de jonction Harmony. Certifiée pour trois vols, la capsule Dragon utilisée pour cette mission a volé à deux reprises lors des missions CRS-4, en septembre 2014 et CRS-11 en juin 2017.

Cette mission commerciale pour le compte de la NasaNasa est le troisième vol d'une capsule Dragon cette année (quatre si l'on comptabilise la version habitée). Une belle performance. Il s'agit aussi de la 19e mission de ravitaillement réalisée dans le cadre du premier contrat de prestations commerciales de ravitaillement (CRS) qui prévoit un total de 20 missions. En 2016, la Nasa et SpaceX ont signé un deuxième contrat pour garantir le ravitaillement de l'ISS jusqu'en 2024. À partir de la mission 21, SpaceX mettra en service la capsule Dragon de type 2 qui se différencie de la précédente par une certificationcertification pour cinq vols.

Un ravitaillement de 2,6 tonnes de fret

Pour cette mission de ravitaillement, la capsule Dragon emporte 2,617 tonnes de fret dont du matériel scientifique utile pour les quelque 250 expériences à réaliser à bord du complexe orbital. Signe des temps, elle emporte également des expériences nécessaires aux futures missions humaines de la Nasa à destination de la LuneLune et de Mars. Dans le détail, cette capsule embarque, dans la partie pressurisée, 256 kilogrammeskilogrammes à l'attention des astronautes, 977 kg d'équipements scientifiques, 65 kg de matériel pour les sorties dans l'espace et 15 kg de matériel informatique. Dans la partie non pressurisée, Dragon emporte 924 kg de fret de toute sorte. 

Parmi le matériel, un instrument hyperspectral japonais sera monté à bord de la station pour observer la TerreTerre en permanence ; son principal intérêt est de réaliser de l'imagerie des surfaces complexes dont les données sont utiles à nombre d'applicationsapplications militaires, civiles et scientifiques. Un CubeSatCubeSat sera également du voyage et lancé dans l'espace depuis la Station. Il a pour but d'établir des communications avec plusieurs satellites de la constellationconstellation GlobalStar et de démontrer la fiabilité de ce type de communication inter-satellites afin de réduire le nombre de stations au sol tout en améliorant les services existants de téléchargement de données.