Sciences

En vidéo : l'explosion d'un prototype d'étage réutilisable de SpaceX

ActualitéClassé sous :SpaceX , étage réutilisable , accès à l'espace

Un démonstrateur d'étage réutilisable du lanceur Falcon-9 de SpaceX a explosé en plein vol lors d'un d'essai. Un accident qui, s'il n'a fait aucune victime ni causé de dégâts aux installations du site à McGregor au Texas, rappelle que la mise au point de nouvelles technologies n'est pas une mince affaire.

Capture d'écran de l'explosion du démonstrateur d'étage réutilisable de SpaceX. © KWTX-TV

Depuis septembre 2012, SpaceX engagé dans la mise au point d'un étage réutilisable teste sur son site de McGregor au Texas des prototypes et des démonstrateurs d'étages réutilisables dotés des technologies nécessaires à ces fonctions. Vendredi 22 août, lors de l'un de ses essais, l'un d'eux a explosé en plein vol, quelques secondes après son décollage.

L'explosion en vol du prototype d'étage réutilisable FR9 survenue le 22 août. © SpaceX

Le successeur de Grasshopper

Le démonstrateur utilisé était une version à trois moteurs baptisée F9R. Il succède au prototype de Grasshopper qui a effectué plusieurs vols d'essai depuis septembre 2012 et atteint son record à 745 mètres lors de son dernier test en octobre 2013. Dans un communiqué diffusé à la presse, un porte-parole de SpaceX a précisé que l'explosion a été déclenchée par un mécanisme d'auto-destruction et qu'aucune victime et dégât sur les installations au sol ne sont à déplorer.

Ce démonstrateur F9R est bien plus représentatif que le Grasshopper du futur étage réutilisable du Falcon-9. Il recourt aux mêmes quatre pieds pour se poser et fonctionne avec trois moteurs, contre un pour le Grasshopper. Rappelons que si le premier étage du Falcon-9 est doté de neuf moteurs, seuls trois au maximum sont susceptibles d'être utilisés pour ramener l'étage au sol.

En mai 2014, le vol d’essai du FR9 s’était bien déroulé. Le prototype avait atteint une altitude de 1.000 mètres. © SpaceX

Cela vous intéressera aussi