Sciences

Gargantua cosmique : plus puissante explosion jamais observée dans l'espace

ActualitéClassé sous :Astronautique , bulles cosmiques , explosition

L'explosion spatiale la plus puissante jamais répertoriée a été observé par des scientifiques de la NASA. Ce phénomène d'une ampleur inimaginable a été détecté par le télescope orbital Chandra X-Ray Observatory ainsi que le National Radio Astronomy Observator et résulte de l'absorption d'une quantité de matière équivalente à 300 millions de masses solaires par le trou noir situé au centre de l'amas de galaxie MS0735, à 2,6 milliards d'années-lumière du Système Solaire.

Gargantua cosmique : plus puissante explosion jamais observée dans l'espace

L'étude publiée dans l'édition du 5 janvier 2005 du journal Nature, décrit l'observation de deux énormes cavités, de 650 000 années lumière de diamètre, entourées de gaz chauds et créées par l'explosion du trou noir qui se niche au cœur de ces bulles.

Les astronomes estiment que cette explosion dure depuis une centaine de millions d'années.

Si les scientifiques avaient déjà pu observer de telles « bulles cosmiques », la magnitude du phénomène a frappé les astronomes dont les modèles ne prévoyaient pas qu'un seul trou noir puisse avaler une telle quantité de matière. « C'est comme une personne de 150 kg qui mangerait 50 kg de viande en une seule fois » plaisante le Professeur Brian McNamara de l'Université de l'Ohio qui a dirigé l'étude.

Cette découverte suggère que l'impact des trous noirs sur la structure de l'univers est plus important que ce qu'on avait pu penser jusqu'alors. Si le volume d'espace que ce trou noir occupe est de l'ordre de grandeur du Système Solaire, son influence s'exerce sur une région dont le volume est d'environ 600 fois celui de la Voie Lactée. L'observation de ces cavités géantes devrait également permettre d'apporter des réponses à une faille du modèle de création des galaxies qui perturbait les scientifiques jusqu'à présent.

Cette étude confirme en outre l'intérêt de l'observation dans les rayons X .

Cela vous intéressera aussi