Sciences

Chandra, observatoire spatial du rayonnement X

ActualitéClassé sous :Astronomie

-

2 ans et demi après sa mise à poste, l'observatoire spatial fonctionnant dans le X, Chandra, continue de nous émerveiller en nous offrant des images incroyablement belles du ciel X. Aujourd'hui, nous vous proposons de découvrir les quatre images rendues publiques en janvier 2002.aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa



 Image 1  :
L'amas de galaxie Abell 2597.

Situé à près d'un milliard d'années-lumière de la Terre et évoluant dans la constellation du Verseau, l'étude de l'amas de galaxies Abell 2597 (image 1) révèle d'incroyables détails de la vie de tels amas. Les deux cavités sombres que l'on distingue de part et d'autre du centre de l'amas, distant de 100 000 années-lumière, sont le témoignage visuel d'anciennes explosions qui se sont produites dans le proche environnement d'un trou noir extrêmement massif, il y a 100 millions d'années. Bien que sombres, ces cavités abritent un mélange de gaz très chaud et des particules énergétiques, le tout baignant dans un puissant champ magnétique.

Si l'existence de telles cavités rythme la vie des amas de galaxies, cela expliquerait la présence de champ magnétique étonnamment puissant et les fortes températures des gaz présents dans ces amas. En effet, il apparaît que l'événement violent à l'origine de ces cavités serait toujours d'actualité, comme le laisse à penser une petite, mais brillante, source radio située près du cœur de l'amas. Sa présence indique qu'une nouvelle explosion s'est récemment produite et pourrait être à l'origine de la naissance de nouvelles cavités.

Les dernières images du centre de la Voie Lactée (image2) transmises par Chandra ont apporté de nouvelles informations sur cette énigmatique région, située à près de 25 000 années-lumière de la Terre dans la constellation du Sagittaire. La mosaïque d'images qui illustre cet article couvre une gigantesque région du centre galactique de 400 X 900 années-lumière et révèle de nombreuses sources lumineuses. Jusqu'à présent, seules une vingtaine de ces sources étaient connues des chercheurs. Aujourd'hui, ce nombre grimpe à 1000. Vu le nombre important de ces sources, les astronomes les identifient à des naines blanches, des étoiles à neutrons ou des trous noirs. Outre ces indications, cette mosaïque éclaire un peu plus notre compréhension sur les effets que produit le centre galactique sur l'évolution de la Voie Lactée en général. Enfin, une analyse plus fine de la température du gaz de cette région, révèle qu'il avoisine les 10 millions de degrés, et non pas 100 millions de degrés comme l'on croyait précédemment.

Autre phénomène découvert et révélé par Chandra, l'existence au cœur de la Galaxie de filaments X et d'un nuage de gaz d'une quarantaine d'années-lumière de diamètre. Ces structures X (image 3) sont associées à de vastes arcs radio, de formes similaires, mais émettant un puissant rayonnement radio. Le rayonnement X s'expliquerait par la collision violente entre des électrons énergétiques, émis par ces filaments radio et un gigantesque nuage de gaz plus froid et d'une masse équivalente à 1 million de Soleils. En outre, ce bombardement d'électrons serait à l'origine d'un mystérieux pic de rayonnement X découvert il y a environ 30 ans.

L'amas de galaxie Centaurus (image 4) évolue dans la constellation du Centaure à quelques 170 000 années-lumière de la Terre. L'image de Chandra révèle une incroyable structure. Le panache de matière, qui semble s'extirper du cœur de l'amas mesure 70 000 années-lumière et à une température estimée de 10 millions de degrés. Cette dernière est nettement plus froide que celle qui se dégage du centre de la structure. A notez que dans cette longueur d'onde, les couleurs rouge jaune vert et bleu sont associées à des températures croissantes ou le rouge indiquerait des régions plus froides que les régions bleues.

La masse du panache serait équivalente à près d'un milliard de Soleils. Plusieurs théories expliqueraient sa formation. Pour certains, cette formation serait due à du gaz émis par le cœur de l'amas qui se refroidirait, à l'autre que d'autres chercheurs pensent que ce panache se serait formé à partir de débris, résultant d'une collision cataclysmique entre une galaxie et Centaurus. Enfin, des astronomes estiment que l'activité violente du cœur de l'amas serait tout simplement responsable de ce phénomène.

Pour information :

En hommage à l'astronome américano-indien S.Chandrasekhar Chandra (image5) a été mis en orbite en juillet 1999, par l'équipage de Columbia lors de la mission STS-93. Développé par la NASA, Chandra est un observatoire spatial destiné à localiser et étudier les rayonnements X du ciel. Long de 13,8 m et pesant quelques 4200 kg, Chandra suit une orbite très allongée entre 10 000 km et 140 000 km. Enfin, ces images sont près de 100 fois plus fines que celles fournies par les observatoires terrestres.



 Image 2  :
Le centre de la Voie Lactée.



 Image 3  :
Arc radio au centre de la Galaxie.


 Image 4  :
L'amas de galaxies Centaurus.


image 5 :
Subrahmanyan Chandrasekhar.
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi