Sciences

Une nouvelle génération de capteurs solaires

ActualitéClassé sous :recherche , capteur solaire , boîte quantique

Des chercheurs canadiens ont mis au point un plastique capable de capter la lumière du soleil et de la convertir en énergie électrique. Et cela avec un rendement cinq fois supérieur à celui obtenu avec les technologies classiques.

le soleil

Ted Sargent, professeur de génie électrique et informatique à l'Université de Toronto, et son équipe sont parvenus à combiner de microscopiques structures semi-conductrices appelées boîtes quantiques avec un polymère. De cette alliance est né un plastique ayant la propriété de capter l'énergie des rayons infrarouges, ondes invisibles à l'œil nu.

La réputation de mauvais rendement des énergies solaires va prendre un sacré coup puisque ce plastique peut convertir 30 pourcent de l'énergie solaire en énergie électrique utilisable contre seulement 6 pourcent pour les panneaux solaires classiques ! «En fait, le soleil émet suffisamment d'énergie en direction de la Terre quotidiennement pour combler tous ses besoins en énergie 10 000 fois», explique Ted Sargent. On comprend donc l'utilité d'apprivoiser une telle source d'énergie.

Ce nouveau matériau composite peut être vaporisé sur les murs comme de la peinture ou bien être tissé pour donner naissance à un textile producteur d'énergie. On peut donc imaginer que bientôt, nous porterons des vêtements capables de recharger nos téléphones portables ou nos baladeurs...Pour le coup, nous nous affranchirions totalement des câbles. En effet, les technologies dites sans fil avaient tout de même encore besoin d'eux lors du rechargement des appareils en énergie.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi