Sciences

Développement de nanotechnologies pour l'armée

ActualitéClassé sous :recherche

Le Massachussetts Institute of Technology (MIT) est assurément un des plus grands centres de recherche au monde, un pôle de concentration de matière grise.
Le 23 mai dernier, le MIT et l'armée états-unienne ont officiellement inauguré l'Institute for Soldier Nanotechnologies, dont le but est de mettre au point l'équipement militaire, plus particulièrement les "armures", des soldats de ce siècle.

Cet institut de recherches a perçu 50 millions de $US en 2002 pour commencer son activité. Des industriels, comme Raytheon ou DuPont font également partie de l'aventure

Les recherches sont proches de la chimie et des nanotechnologiques, elles portent aussi bien sur des méthodes de fabrication de vêtements hydrophobes que sur des nanotechnologies plus "électroniques", qui permettent aux vêtements de réagir en fonction de l'environnement grâce à des capteurs ou de faciliter le travail d'équipes médicales.

Les travaux s'orientent selon différents axes : les matériaux absorbeurs d'énergie extérieure, les matériaux mécaniquement actifs (multiplicateur de force musculaire, etc.), senseurs de détection des intrusions biologiques ou chimiques, appareils médicaux, développement des techniques de fabrication des nanomatériels, intégration de ces produits et enfin simulation et "modeling".

Ces applications développées pour l'armée pourraient trouver leur place dans quelques années auprès du grand public, notamment pour faire des vêtements intelligents, capables de surveiller les fonctions vitales essentielles.

Cela vous intéressera aussi