Sciences

Nanotechnologies : la menace de demain ?

ActualitéClassé sous :physique , nanotechnologies , nanoparticules

Au moment même où le gouvernement allemand accordait une récompense de 27 millions d'euros aux jeunes chercheurs travaillant dans le secteur des nanotechnologies, des manifestants perturbaient une conférence d'entreprises sur les nanotechnologies au Royaume-Uni.

Nanotubes vus au microscope

Le financement allemand a été attribué à 17 jeunes chercheurs qui pourront à présent mettre sur pied leurs propres groupes de recherche. Les bénéficiaires de ces fonds mèneront divers projets portant sur de nombreuses applications des nanotechnologies, notamment la recherche sur les matériaux, la chimie, la biologie et l'électronique.

Chargé de décerner les récompenses, Wolf-Michael Catenhusen, le secrétaire d'État allemand du ministère de l'éducation et de la recherche, a déclaré que l'initiative avait aidé le pays à combattre l'exode des cerveaux. Deux des bénéficiaires ne sont pas allemands, et six autres ont renoncé à leur projet d'expatriation après l'octroi de ce financement.

Alors que Berlin chantait les louanges des nanotechnologies, des militants opposés à celles-ci ont exprimé leurs inquiétudes auprès des délégations présentes à la conférence "Nanotechnologies - fournir des avantages commerciaux" qui se déroulait à Buckinghamshire, au Royaume-Uni, concernant une série de questions liées aux nanotechnologies. Les principaux points soulevés étaient la toxicité des nanoparticules; l'application militaire des nanotechnologies; l'augmentation du contrôle et de la surveillance au moyen de nanocapteurs ; les brevets sur la matière; et l'échec des droits d'incapacité.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi