L'armée française gagna la bataille des Alpes en 1940, notamment grâce à la ligne Maginot. © B. Berthoty, Wikimedia Commons, CC by-sa 3.0

Sciences

Seconde guerre mondiale : l'armée française a-t-elle remporté des victoires en 1940 ?

Question/RéponseClassé sous :histoire , l'armée française en 1940 , Benito Mussolini

En 1940, l'armée française est au plus bas. L'Allemagne envahit Paris ainsi qu'une grande partie du pays, et l'armistice entre les deux territoires est signée au mois de juin. Mais les soldats français pourront se vanter d'avoir remporté une bataille cette année-là.

1940 : nous sommes en pleine seconde guerre mondiale. La France souffre, le moral des troupes est au plus bas. Les soldats n'arrivent pas à lutter contre la Wehrmacht, et pour ne rien arranger, Mussolini, opportuniste, profite de la situation pour vouloir s'emparer d'une partie du sud de la France. Le 10 juin, l'Italie déclare la guerre à la France.

Des soldats combatifs dans l'armée française en 1940

En attaquant la France, le Duce a pour objectif de reprendre Nice, la Corse et la Savoie, l'occupation du territoire français jusqu'au Rhône et la main-mise sur la flotte de guerre française. Dirigée dans le secteur des Alpes par le général Olry, l'armée française ne s'avoue pas vaincue et livre une bataille sans précédent : la bataille des Alpes. Pour remporter le combat, les Français s'appuient sur les secteurs fortifiés, une forte artillerie, des troupes d'élite, ainsi que la célèbre ligne Maginot.

Benito Mussolini (1883-1945), chef de file du fascisme italien était aussi appelé le Duce. © Archivist, Fotolia

Une victoire pour l'armée française en 1940

En face, l'armée italienne est en surnombre, avec à sa tête le prince Umberto di Savoia. Les Italiens attaquent, le 20 juin, dans le cadre de l'opération « M » qui prévoit la conquête de Marseille. Malgré la virulence des combats et les attaques de Barcelonnette et Fouillouse, les Français tiennent bon. Les pertes du côté adverse sont considérables, tant en hommes qu'en matériel. La bataille des Alpes est remportée par la France, avant qu'un cessez-le-feu soit proclamé, le 25 juin. La victoire est française militairement mais les Italiens imposent leurs conditions lors de l'Armistice.

À savoir

La bataille des Alpes reste un combat méconnu de la seconde guerre mondiale, malgré le nombre élevé de pertes humaines. Le grand mérite de l'armée des Alpes fut de continuer le combat dans une France qui s'écroulait.

Abonnez-vous à la lettre d'information Histoire(s) : chaque semaine, Futura vous propose de remonter le temps.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi