Sciences

Nanotechnologies : les entreprises se mobilisent pour la recherche

ActualitéClassé sous :physique , nanotechnologie , firme

Un nombre croissant d'entreprises japonaises provenant d'un large panel d'activités poursuivent leurs efforts de R&D et travaillent à une cadence accélérée pour commercialiser de nouveaux produits.

Nanotubes de carbone collés au bout d'une pointe de tungstène. Image de C. Journet et P. Vincent. Crédit : CNRS

Selon la seconde étude sur les nanotechnologies récemment publiée par le Nihon Keizai Shimbun, une entreprise sur trois produit de tels efforts. En effet, sur les 535 sondés, 79 entreprises déclarent avoir crée des activités commerciales propres à ce secteur innovant. Des firmes prévoyant un lancement d'opérations en relation avec les nanotechnologies dans les deux prochaines années, 32% d'entre elles ont déjà développé des produits ou projettent de le faire. Dans cinq ans, les entreprises estiment que leurs dépenses en R&D auront doublé par rapport aux chiffres actuels.

Parmi les 19 secteurs d'activité ayant répondu à l'étude, toutes -exceptées les entreprises fabriquant de la pâte à papier- pensent continuer leurs activités en relation avec les nanotechnologies. Ceci met en avant le fait que les entreprises voient le marché des nanotechnologies comme une nouvelle source de revenus. En particulier, les entreprises des secteurs chimiques, d'instrumentation de précision et de métaux non ferreux poursuivent activement leurs activités liées aux nanotechnologies.

L'étude a aussi montré que les ventes de produits basés sur les nanotechnologies devraient être multipliées par 5 dans les 10 prochaines années par les entreprises, démontrant ainsi de grandes attentes quant à une croissance de marché qualifiée d'explosive. Un total de 20,9% des entreprises contactées ont déclaré attendre une augmentation du marché intérieur d'un facteur 10 par rapport au niveau actuel, s'élevant d'ici à l'horizon 2010 à 10 milliards de yen. Beaucoup de ces entreprises ont aussi déclaré être en mesure de présenter des produits issus de cette recherche d'ici 1 à 3 ans.

Par exemple, Toshiba Corp. prévoit la commercialisation d'une petite batterie destinée à être utilisée dans les ordinateurs portables d'ici un an. Showa Denko KK collabore avec d'autres pour le développement d'une nouvelle génération de cellules photovoltaïques dans les trois prochaines années.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi