Une nouvelle espèce de bactéries a été isolée dans l'ISS. © SciePro, Adobe Stock
Sciences

Des nouvelles espèces de bactéries découvertes dans l'ISS

ActualitéClassé sous :ISS , bactéries , Espace

[EN VIDÉO] L'ISS fête ses 20 ans !  Le 2 novembre 2000, la Station spatiale internationale accueillait ses premiers locataires... Depuis, elle est occupée en permanence ! 

Des prélèvements microbiologiques effectués dans l'ISS ont révélé la présence d'une nouvelle espèce bactérienne ! Cette dernière pourrait être particulièrement intéressante pour faire pousser des plantes ailleurs que sur Terre.

Ce ne sont pas des formes de vie extraterrestres que les scientifiques ont découvertes dans la Station spatiale internationale (ISS), mais une nouvelle espèce de bactérie ! Cette dernière a été isolée de plusieurs prélèvements faits aux quatre coins de la Station dans le cadre de l'expérience Microbial Tracking-1 qui s'est tenue entre 2015 et 2016. Les scientifiques ont d'abord supposé qu'il s'agissait de trois espèces différentes : la première isolée d'un rack où du matériel scientifique est stocké (Overhead-3 panel surface of the Materials Science Research Rack 1) en mars 2015, la deuxième isolée de la coupole (Port panel of the Cupola) en mai 2015 et la dernière isolée de la table de repas en mai 2015. Les analyses génétiques ont indiqué que ces trois souches étaient identiques à 100 %, elles sont une seule et même espèce, baptisée Methylobacterium ajmalii.

Methylobacterium ajmalii est une bactérie particulièrement intéressante. C'est un bacille, Gram +, mobile qui croît entre 25 et 30 °C, capable d'utiliser le méthanol et la méthylamine comme source unique de carbone. Sur Terre, les Methylobacterium on les retrouve un peu partout, dans l'air, le sol, l'eau, des sédiments et sur des plantes. En effet, ce genre appartient à l'ordre des Rhizobiales, des bactéries symbiotiques des plantes. Et c'est précisément ce point qui intéresse les scientifiques du Jet Propulsion Laboratory (JPL) et d'autres universités américaines qui ont décrit la nouvelle bactérie dans Frontiers in Microbiology.

Une photo de l'intérieur de la coupole de l'ISS. © Nasa

Une bactérie symbiotique des plantes

Les bactéries Methylobacterium vivent sous forme libre ou intégrées dans des tissus végétaux. Leur métabolisme est particulièrement utile à la plante puisqu'elle fixe le nitrogène, donc de l'azote, et permet la solubilisation du phosphate. Ces deux éléments sont indispensables à la croissance des plantes. Mais ce n'est pas tout, la symbiose avec la bactérie permet au végétal de mieux résister au stress abiotique et aux attaques des pathogènes. Toutes ces propriétés restent à confirmer dans le cas précis de Methylobacterium ajmalii, mais elles pourraient participer à la croissance de plantes ailleurs que sur Terre, sur Mars par exemple.

« Pour faire grandir des plantes dans des endroits extrêmes où les ressources sont minimales, l'identification de nouveaux microbes qui aident à promouvoir la croissance des plantes dans des conditions stressantes est essentielle », expliquent deux scientifiques du laboratoire JPL de la Nasa dans un communiqué de presse

Ce n'est pas la première bactérie découverte dans l'ISS. En effet, la Station fait l'objet d'un suivi microbiologique étroit depuis six ans. Huit localisations sont régulièrement analysées, cela représente environ 1.000 échantillons qui attendent de revenir sur Terre pour être étudiés puisque l'ISS n'est pas équipée pour le faire directement dans l'espace. Qui sait quel genre de bactéries les scientifiques vont encore découvrir ?

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !