Avec TOI-561b — ici en vue d’artiste, accompagnée des deux planètes géantes qui composent aussi son système —, les astronomes ont désormais la preuve que des planètes rocheuses ont pu se former très tôt dans l’histoire de l’Univers. © Adam Makarenko, W. M. Keck Observatory
Sciences

Cette exoplanète rocheuse a plus de 10 milliards d'années

ActualitéClassé sous :exoplanète , planète rocheuse , plus vielle planète

[EN VIDÉO] Cette exoplanète rocheuse a plus de 10 milliards d'années !  L'une des plus vieille exoplanète rocheuse vient d'être découverte : TOI-561b. Appartenant au système planétaire de l'étoile TOI-561, elle se serait formée il y a 10 milliards d'années. 

Elle a été baptisée TOI-561b et elle est l'une des exoplanètes rocheuses les plus vieilles jamais découvertes. Une preuve que notre Univers a commencé à former des planètes bien plus tôt que l'imaginaient jusqu'alors les astronomes.

TOI-561. Avec près de 10 milliards d'années au compteur, c'est l'une des étoiles les plus anciennes de la Voie lactée. Elle se situe dans son disque épais. Des astronomes de l’université de Californie (États-Unis) viennent de lui découvrir un système planétaire. Un système planétaire qui fait aujourd'hui l'actualité parce que l'une des exoplanètes qui le composent -- les deux autres sont des planètes géantes --, TOI-561b, apparaît particulière à bien des égards.

D'abord parce que cette planète -- rocheuse et 50 % plus grande et trois fois plus lourde que notre Terre -- fait un tour complet autour de son étoile en seulement un demi de nos jours terrestres. Il faut dire que TOI-564b se situe sur une orbite extrêmement proche de son étoile hôte. De quoi faire régner sur la surface exposée à l'étoile, des températures moyennes supérieures à 2.200 °C !

Le disque épais de la Voie lactée dans lequel se situe TOI-561b se trouve au-dessus du plan galactique. Il est presque exclusivement composé d’étoiles vieilles et pauvres en éléments lourds. © Gaba p, Wikipedia, CC by-SA 3.0

De nombreuses planètes encore à découvrir

Autre surprise pour les astronomes : la densité de cette exoplanète est semblable à celle de la Terre. Étonnant pour une planète extrêmement ancienne. L'une des plus anciennes planètes rocheuses jamais découvertes. Car plus une exoplanète est âgée, moins elle devait disposer d'éléments lourds au moment de sa formation. D'autant que l'étoile hôte de TOI-561b appartient à une population rare d'étoiles particulièrement pauvres en éléments lourds tels que le fer et le magnésium.

« Cette exoplanète montre que notre Univers formait déjà des planètes presque au moment de sa création, souligne Lauren Weiss, chercheur à l'université d'Hawaï (États-Unis), dans un communiqué. Par ailleurs, les données récoltées sur l'intérieur d'une planète nous permettent de savoir si sa surface est habitable. Celle-ci ne l'est probablement pas, mais elle suggère que de nombreuses planètes rocheuses pourraient être à découvrir autour des plus anciennes étoiles de la Galaxie », ajoute Stephen Kay, planétologue à l'université de Californie.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !