Les Nuits des étoiles marquent une magnifique occasion d'observer le ciel nocturne et d'échanger avec des personnes passionnées. © allexxandarx, Adobe Stock
Sciences

Des étoiles filantes pour les Nuits des étoiles ce week-end

ActualitéClassé sous :étoile , observation du ciel , observatoire spatial

[EN VIDÉO] Découvrez la pluie d'étoiles filantes des Perséides  La pluie d’étoiles filantes de la constellation de Persée : les Perséides. Ces météores sont particulièrement spectaculaires, surtout en été ! 

Comme chaque année, Les Nuits des étoiles marquent une magnifique occasion d'observer le ciel estival et d'échanger avec des passionnés d'astronomie. L'évènement se déroulera le weekend du 6 au 8 août 2021, et vous pourrez le vivre en vous rendant sur des sites préparés partout en France pour l'occasion, ou bien en restant chez vous.

Fans d'astronomie, préparez-vous, Les Nuits des étoiles promettent d'être brillantes. Cette année marque le 30e anniversaire de cet évènement pour le grand public, organisé par l'Association française d'astronomie (AFA), en partenariat avec le ministère de la Transition écologique, le ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, le Centre national d'études spatiales (Cnes) et Ciel & Espace. La première édition date de 1991, et se reproduit annuellement depuis, s'étalant sur trois nuits du week-end, qui en 2021 seront les 6, 7 et 8 août. Ces jours-là, la Lune sera absente du ciel en soirée, laissant admirer même des étoiles moins lumineuses. Le spectacle promet d'être éblouissant. 

Observateurs du ciel. © Florent Schaffer, AFA

Qu'observera-t-on pendant Les Nuits des étoiles ?

Durant les douces nuits estivales de cette année, les organisateurs de l'AFA proposent de « renouer avec la tradition : guetter les étoiles filantes ». Même si les dates ne coïncident pas avec le pic d’activité des Perséides, à cette période, la Terre passe à travers l'essaim de poussières célestes, laissé derrière elle par la comète Swift-Tuttle, et vous risquez de voir beaucoup d’étoiles filantes passer. Préparez vos vœux !

Pluie d'étoiles filantes des Perséides. © Eric Gorski, AFA

Après le coucher du Soleil, trois planètes seront visibles. Entre 21 h 30 et 22 h 30, Vénus sera l’astre le plus brillant du ciel - soyez à l'heure pour ne pas la rater. 

Une fois que la première planète aura quitté la piste, Saturne et Jupiter viendront danser dans le ciel, d'abord assez proches de l'horizon, puis montant un peu plus haut au milieu de la nuit. Si vous êtes bien équipés, d'une lunette astronomique ou d'un télescope, vous aurez la chance d'admirer les anneaux de Saturne, et les plus grands satellites de Jupiter : Io, Europe, Ganymède, et Callisto.

La dernière vue de Saturne du télescope spatial Hubble de la Nasa capture des détails exquis de ses anneaux. © Nasa, ESA, A. Simon, M.H. Wong and the OPAL Team

Les constellations seront aussi au rendez-vous, n'hésitez pas à vous référer à une carte du ciel pour vous y repérer. Si vous êtes dans un endroit assez isolé de la lumière urbaine, peut-être même que vous pourrez voir le voile blanchâtre de la Voie lactée.

Où aller ?

Le spectacle est gratuit, observable aux quatre coins de la France grâce à des sites mis à la disposition du public, où seront présents des astronomes amateurs, des animateurs, des passionnés et des curieux. À Paris, le Musée de l'Air et de l'Espace propose un programme, de même que la Cité de l'Espace à Toulouse. Pour voir si un évènement est organisé près de chez vous, l'AFA a mis en place une carte des manifestations. Si vous ne voulez pas vous déplacer, il est tout à fait possible d'admirer le ciel du confort de votre maison, que vous soyez équipés de jumelles, d’un télescope, ou juste de vos yeux, l'idéal étant bien sûr d'identifier un endroit peu touché par la pollution lumineuse, pour voir un ciel aussi clair que possible.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !