La nature tient toujours ses promesses. La grande conjonction du solstice a été observée hier soir un peu partout dans le monde. Lorsque la météo le permettait. Et ce matin, les réseaux sociaux se sont remplis d’images exceptionnelles. Futura vous en propose une sélection des plus belles. (Nouveaux ajouts le 23 décembre.)

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Io, Europe, Ganymède et Callisto, les 4 plus grandes lunes de Jupiter On vous présente en vidéo les satellites galiléens, les quatre plus grandes lunes de Jupiter, découvertes par Galilée début janvier 1610. Vous pouvez les observer danser autour de la géante gazeuse avec une paire de jumelles.

Ce lundi 21 décembre, c'était le solstice d’hiver. Un solsticesolstice de décembre exceptionnel pour les amateurs d'astronomie ou tout simplement pour les curieux du monde entier. Une occasion unique se présentait en effet à eux d'assister au spectacle d'une conjonction rare entre Jupiter et Saturne. Deux planètes qui se sont affichées dans notre ciel terrestre à une distance apparente l'une de l'autre de moins d'un cinquième du diamètre de la pleine Lunepleine Lune.

Pour ajouter à la magie, le spectacle était accessible à tous. Car JupiterJupiter et SaturneSaturne, les deux plus grosses planètes de notre Système solaire peuvent même briller dans le ciel de nos villes et elles sont surtout visibles à l'œilœil nu. Parfois, avec quelques éléments de décor -- plus ou moins heureux -- en plus...

Luxe de détails sur cette superbe photo de la Grande Conjonction mise en avant par la Nasa sur sa page <a href="https://apod.nasa.gov/apod/" target="_blank"><em>Astronomy Picture Of the Day</em></a> (Apod). © Damian Peach, Apod (Nasa)
Luxe de détails sur cette superbe photo de la Grande Conjonction mise en avant par la Nasa sur sa page Astronomy Picture Of the Day (Apod). © Damian Peach, Apod (Nasa)
La conjonction Jupiter Saturne depuis Washington, à l’œil nu. © Bill Ingalla, Nasa, Flickr, CC by-NC-ND 2.0
La conjonction Jupiter Saturne depuis Washington, à l’œil nu. © Bill Ingalla, Nasa, Flickr, CC by-NC-ND 2.0
Quand l’ISS se glisse entre Jupiter (en bas) et Saturne (en haut). © Joel Kowsky, Nasa, Flickr, CC by -NC-ND 2.0
Quand l’ISS se glisse entre Jupiter (en bas) et Saturne (en haut). © Joel Kowsky, Nasa, Flickr, CC by -NC-ND 2.0

Celle que les astronomesastronomes qualifient depuis quelques jours de « grande conjonctionconjonction » a donc émerveillé le monde entier. Du moins, lorsque la météométéo le permettait. Parce que pour certains, c'est la déception qui avait rendez-vous avec le solstice d'hiversolstice d'hiver.

Ceux-là devront se consoler avec les images de Jupiter et de Saturne se frôlant dans le ciel de la TerreTerre -- alors qu'elles évoluaient pourtant à plus de 730 millions de kilomètres l'une de l'autre -- proposées par celles et ceux qui ont été plus chanceux. Car la prochaine occasion d'une telle conjonction ne se présentera pas avant 2080...

 

Et pour tous, des images différentes offertes par exemple par les radiotélescopesradiotélescopes.

L’image radio de Jupiter est très différente de son image optique. Mais la conjonction avec Saturne n’en apparaît pas moins belle. © Olivier Hernadez, Twitter
L’image radio de Jupiter est très différente de son image optique. Mais la conjonction avec Saturne n’en apparaît pas moins belle. © Olivier Hernadez, Twitter