Cette nuit du 3 au 4 janvier 2020, aux dernières heures avant le lever du SoleilSoleil, vous pourrez contempler la première des plus belles pluies d'étoiles filantesétoiles filantes de l'année, les Quadrantides. Pour cela, visez la région du ciel au-dessus de l'horizon nord-est, entre le Dragon, la tête du Bouvier et Alkaïd (le bout du manche de la Grande Casserole) au cours des six dernières heures de la nuit. C'est dans cette direction, au sein d'une constellationconstellation aujourd'hui disparue, le Quadrant mural (Quadrans Muralis), que se situe le radiantradiant de cet essaim météoritiqueessaim météoritique très actif.

Le radiant des Quadrantides se situe entre la queue de la Grande Ourse (ou <em>Big Dipper</em>), la tête du Bouvier (<em>Bootes</em>), le pied d'Hercule et le corps du Dragon (<em>Draco</em>). © Sky & Telescope
Le radiant des Quadrantides se situe entre la queue de la Grande Ourse (ou Big Dipper), la tête du Bouvier (Bootes), le pied d'Hercule et le corps du Dragon (Draco). © Sky & Telescope

Des « volées » comptant jusqu'à 200 météores par heure peuvent transpercer l'atmosphèreatmosphère terrestre à une vitessevitesse moyenne de 41 km/s. Pour cette année, l'International Meteor Organization (IMO) table sur un pic d'activité vers 8 h 20 TU, soit à 9 h 20 en France métropolitaine. Un timing qui favorise les habitants d'Amérique du Nord mais qui ne nous enlève pas pour autant nos chances d'en observer des dizaines aux cours des heures précédentes. La Lune gibbeuseLune gibbeuse déclinant vers l'horizon ne nuira pas à l'observation de cette belle pluie d'étoiles filantes des Quadrantides.

C'est l'astéroïdeastéroïde 2003 EH1, possible ancienne comètecomète, qui essaime ses petits de grains de poussière le long de son orbiteorbite autour du Soleil. Comme chaque année, la TerreTerre croise sur son chemin cette traînée de débris entre le 1er et le 5 janvier.

Voir aussi

Étoiles filantes 2020 : les plus beaux essaims météoritiques de l'année