Sciences

EXCEPTIONNEL : pluie d'étoiles filantes (maj)

ActualitéClassé sous :Astronomie , Léonides , pluie d'étoiles filantes

-

Les étoiles filantes des Léonides promettent d'offrir leur plus fameux spectacle depuis trente ans et pour les trente années à venir !

On voit très bien sur cette image du ciel entier (très grand champ) que les Léonides proviennent d'un même point : le radiant. Crédit : Astronomy Picture of the Day

Ce phénomène astronomique majeur est prévu dans la nuit du lundi 18 au mardi 19 novembre 2002 et sera visible en partie en Europe. Le premier pic est attendu le 19 à 4h TU (5h heure de Paris) et le second pic à 10h30 TU (11h30 heure de Paris : donc invisible en Europe car il fera jour). Les astronomes attendent plus de 3000 étoiles filantes par heure au moment du maximum (c'est-à-dire une par seconde) ! Les habitants du continent américain bénéficieront d'un spectacle exceptionnel puisqu'ils pourront assister aux deux maxima.

Pourquoi un tel spectacle ?

Comme chaque année, la Terre croise l'orbite de la comète Tempel-Tuttle et traverse l'essaim de poussières qu'elle laisse derrière elle.

Cette année la Terre traverse les endroits les plus denses en poussières des nuages laissés par la comète en 1767 et 1866.

Conditions d'observation

Les conditions d'observations ne seront pas optimales puisque la Lune presque Pleine viendra jouer les trouble-fête ! Cependant elle est assez éloignée du radiant. Le radiant est un point dans le ciel d'où semble provenir toutes les étoiles filantes. A 4h TU, ce point se situe à mi-chemin entre le zénith et l'horizon Sud-Est (à 55° d'altitude) dans la constellation du Lion. Mais on pourra observer les étoiles filantes un peu partout sur la voute céleste. A la même heure la Lune se trouvera à 25° au-dessus de l'horizon Ouest.

Alors si la météo le permet, ne manquez pas ce spectacle !

Mise à jour (21/11/2002) :Les Léonides ont été conformes aux prévisions ... Lors du pic de 4h TU, dans le Sud de la France, entre une et cinq étoiles filantes ont été observées simultanément ! Lorsque les conditions météorologiques le permettaient, le nombre d'étoiles filantes observées a atteint 1000 par heure. Malheureusement pour d'autres observateurs les nuages ont gâché le spectacle. Ce phénomène avec la même intensité ne devrait pas se reproduire avant 2098 !

Par Didier Walliang

Cela vous intéressera aussi