Sciences

Google se lance dans les lentilles de contact pour diabétiques

ActualitéClassé sous :E2014

Google tente toujours d'innover. Après les voitures sans conducteurs et les lunettes à réalité augmentée, le géant américain cherche à s'ouvrir à la santé en annonçant la mise au point de lentilles de contact pour diabétiques. Objectif : mesurer la glycémie dans le liquide lacrymal.

Google n'hésite pas à diversifier ses activités. La firme nord-américaine planche désormais sur des lentilles de contact capables de signaler l'hyperglycémie chez des patients diabétiques afin qu'ils s'injectent de l'insuline pour éviter la dégradation de leurs vaisseaux sanguins. © Maikel Nai, Flickr, cc by 2.0

Le diabète devient pandémie. Et la situation risque de s'aggraver si l'on ne fait rien. Si 285 millions de personnes étaient concernées par le trouble métabolique en 2010, elles seraient 438 millions à l'horizon 2030, à en croire les tristes prévisions de l'OMS. Potentiellement mortelle, la maladie nécessite de l'inconfort pour le patient qui essaie sans cesse de la garder sous contrôle.

Le diabète se caractérise par une inefficacité de l'organisme à réguler sa glycémie, c'est-à-dire sa concentration de sucre dans le sang. Chez une personne saine, les cellules du pancréas peuvent détecter l'augmentation du taux sanguin de glucose lors des repas et fabriquent en retour une hormone peptidique appelée insuline. Celle-ci permet au glucose de pénétrer dans les différents organes et d'être stocké ou converti en énergie. Chez les diabétiques en revanche, l'insuline n'est pas suffisamment produite et la glycémie reste élevée. À long terme, ces hyperglycémies peuvent altérer les nerfs et les vaisseaux sanguins.

Mesurer la glycémie dans les larmes

Malheureusement, il n'existe pas de traitement miracle contre le diabète : quand on est atteint, on le reste toute sa vie. Les diabétiques doivent contrôler leur glycémie plusieurs fois par jour avec un glucomètre en prélevant une goutte de sang au bout du doigt. Si les chiffres sont trop élevés, ils sont alors obligés de s'injecter rapidement une dose d'insuline pour ramener la glycémie à un taux normal.

Depuis quelques années déjà, les chercheurs de par le monde travaillent avec ardeur pour faciliter la vie des diabétiques. En 2008, une équipe de l'université Baylor au Texas avait annoncé la fabrication d'un instrument de mesure de la glycémie par ondes électromagnétiques. Plus récemment, des ingénieurs de l'université Brown (États-Unis) ont mis au point une micropuce expérimentale capable de détecter les taux de glucose directement dans la salive. Cependant, ces merveilles technologiques n'ont pas encore vu le jour et les recherches continuent.

Des lentilles intelligentes pour diabétiques

Le Google X Lab, un laboratoire où Google conçoit ses projets les plus originaux, vient d'entrer dans la course en fabriquant des lentilles de contact capables de calculer le taux de sucre dans les larmes. Les deux scientifiques à l'origine de ce projet, Brian Otis et Babak Parviz, en ont présenté les enjeux sur le blog de Google.

Comme ils l'expliquent, ces lentilles de contact perfectionnées sont formées de deux couches entre lesquelles sont enfermées une petite puce connectée et un capteur de glucose miniaturisés. Ces appareils oculaires peuvent ainsi mesurer la quantité de glucose présente dans les larmes à chaque seconde et prévenir leurs utilisateurs en cas d'hyperglycémie. Des tests cliniques ont été effectués et des discussions sont en cours avec la Food and Drug administration (FDA), l'agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux.

Et les ingénieurs Google ne comptent pas s'arrêter là. Ils étudient maintenant la possibilité d'intégrer des signaux lumineux dans la lentille de contact afin de prévenir facilement les utilisateurs lorsque le seuil de glucose est dépassé. « Nous espérons que cette invention pourra un jour aider les diabétiques à vivre plus confortablement », expliquent-ils sur le blog. Mais pour l'instant les recherches continuent et aucune date de commercialisation n'est encore fixée.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi