Cela vous intéressera aussi

L'un des premiers phénomènes prédits par la relativité généralerelativité générale, et qui a fortement contribué à la faire accepter, est celui de déviation de la lumièrelumière, également connu sous le nom de "lentille gravitationnelle". Aux alentours d'un trou noirtrou noir, ce phénomène est extrêmement fort, toutefois ce n'est pas le plus important pour témoigner de leur existence. En effet, les trous noirs actifs entourés de grandes quantités de matièrematière sont les plus facilement observables, mais autour de ceux-ci la déviation de la lumière est difficilement mise en évidence étant donnés la présence du disque d'accrétiondisque d'accrétion et la complexité du rayonnement émis.

Retour historique

EinsteinEinstein, avec sa théorie de la relativité générale, nous apprend que les rayons lumineux sont déviés au voisinage d'objets massifs.

• De la même façon qu'on observe une déformation de l'image lorsque des rayons lumineux sont déviés par la présence d'une lentillelentille de verre sur leur trajet, on s'attend à observer une image déformée des étoilesétoiles lorsque leur direction est proche de celle d'un objet massif (trou noir, galaxiegalaxie...).

• En 1919, survint le premier test expérimental de cette théorie. Lors d'une éclipse solaireéclipse solaire, Arthur Eddington observe une étoile normalement située derrière le soleilsoleil. La mesure de la déviation confirme les prévisions d'Einstein. Le soleil provoque donc le premier mirage gravitationnel observé.

• En 1937, Einstein relance le sujet en décrivant le phénomène des anneaux d'Einstein : lorsque 2 étoiles, suffisamment éloignées, sont alignées avec la terreterre, l'étoile la plus éloignée, la source, est vue comme un anneau entourant l'étoile la plus proche, appelée lentille gravitationnelle. Quand la source n'est que de très peu décalée de l'axe terre lentille on peut observer des images multiples de la source.