La Pleine Lune du 31 janvier sera-t-elle vraiment bleue ? © yanlev, fotolia

Sciences

Superlune bleue de sang et éclipse : ce que vous allez vraiment voir

ActualitéClassé sous :Astronomie , lune , Lune bleue

La Pleine Lune de ce 31 janvier est qualifiée de « superlune bleue de sang ». Mais que se cache-t-il derrière ces termes intrigants ? Verrons-nous une « Lune bleue » ? Pourquoi l'appeler « Lune bleue de sang » ?

La Pleine Lune de ce 31 janvier 2018 est souvent annoncée comme une « superlune bleue de sang ». L'expression, qui paraît surréaliste, combine trois aspects qui caractériseront ce rendez-vous céleste. Le plus exceptionnel, et de loin, sera l'éclipse totale de Lune mais malheureusement le phénomène ne sera pas visible en Europe.

Tout d'abord, le terme superlune — de plus en plus employé ces dernières années —, fait allusion à une Pleine Lune un peu plus grande et plus lumineuse que d'habitude. Comment est-ce possible ? Simplement parce que l'orbite de notre satellite naturel autour de la Terre n'est pas parfaitement circulaire mais elliptique. Ainsi, parle-t-on de superlune lorsque la Pleine Lune coïncide avec le périgée, c'est-à-dire le moment où l'astre atteint le point de son orbite le plus proche de la Terre.

Sauf que... le 31 janvier, ce ne sera pas une vraie de vrai. En effet, comme l'explique l'Observatoire de Paris« bien il n'existe pas de définition officielle de la superlune » pour mériter ce titre, il faudrait que notre satellite soit à moins de 356.600 km de la Terre... Or, ce soir-là, à son lever, la Lune sera à 358.995 km de nous. Certes, ce n'est pas loin du périgée et l'astre — présent alors dans la constellation du Cancer, jusqu'à 60° au-dessus de l'horizon au méridien — sera jusqu'à 14 % plus brillant. Ce sera une nuit bien claire.

Durant une éclipse de Lune, notre satellite, qui traverse alors l’ombre de la Terre, se pare de teintes sanguines. © Nasa

Pourquoi une « Lune bleue » ?

Mais verrons-nous une « Lune bleue » dans la nuit du 31 janvier au 1er février ? Non plus. En réalité, une règle veut qu'on appelle « Lune bleue », la deuxième Pleine Lune qui se produit dans un même mois (ce qui arrivera deux fois en 2018 : en janvier et en mars). Sauf que..., d'une part, la Pleine Lune se déroulera le 1er février pour les personnes situées dans l'est de l'Asie et de l'Australie — donc pas de « Lune bleue » pour eux —, et d'autre part, selon une « règle plus ancienne, [...] l'appellation "Lune bleue" devrait être réservée à la troisième Pleine Lune d'une saison qui en abriterait quatre », relève Guillaume Cannat dans son Guide du Ciel. Or, il n'y aura pas de quatrième Pleine Lune pour l'hiver 2017-2018. Pour voir une véritable « Lune bleue », il faudrait donc attendre le 22 août 2021.

Par ailleurs, on notera que la Pleine Lune de janvier est aussi surnommée la Pleine Lune des Loups par les Amérindiens, ou encore la Lune tranquille pour les Celtes, etc.

Carte de visibilité de l’éclipse de Lune du 31 janvier 2018. © Patrick Tocher, IMCCE

Une éclipse de Lune invisible en France

Enfin, la Pleine Lune du 31 janvier est qualifiée de « Lune bleue » et même de « bleue de sang ». Mais pourquoi ? Ici le terme « sang » fait référence à l'éclipse totale de Lune qui sera visible cette nuit-là. Hélas, pas pour tout le monde. En France métropolitaine, il ne nous sera pas possible de l'admirer se parer de teintes sanguines lors de son passage dans la pénombre et l'ombre de la Terre. Pour observer le phénomène dans sa totalité ou du moins partiellement, il faudra être aux antipodes, en Asie, en Sibérie, en Océanie ou encore dans l'ouest de l'Amérique du Nord. Si vous êtes en Nouvelle-Calédonie, vous pourrez suivre l'évènement dans sa totalité (le maximum sera à 13 h 29 TU). Le spectacle durera quelque 76 minutes. Tahiti aussi est bien placée, on pourra y admirer notre satellite rougir et s'éteindre progressivement dans la nuit, sans pour autant disparaître.

Suivez l'éclipse totale de la Lune en direct (live Nasa).

En Europe, nous pourrons toutefois nous rattraper cet été, le 27 juillet prochain, dès le lever de la Pleine Lune. La totalité se déroulera durant le crépuscule et en plus, Mars lui tiendra compagnie, ce qui promet un beau spectacle dans la torpeur d'une douce soirée d'été.

Pour en savoir plus

La Lune bleue du 31 août 2012

Article de Jean-Baptiste Feldmann, publié le 31 août 2012

Lune bleue : le terme fait déjà le buzz sur la Toile. Rassurez-vous, notre satellite ne changera pas de couleur ce soir, la Lune sera simplement pleine pour la seconde fois du mois.

  • Admirez les images de la Lune 

C'est une tradition qui a traversé l'océan Atlantique : les Américains ont pris l'habitude de surnommer « Lune bleue » la seconde Pleine Lune qui se produit le même mois, sans rapport avec une quelconque coloration de notre satellite naturel. La première Pleine Lune s'est déroulée à l'aube du jeudi 2 août, assez tôt pour que ce mois en compte une seconde aujourd'hui. Pour les astronomes, gens de rigueur, la Pleine Lune de ce jour est fixée à 15 h 59 heure locale à une distance de 385.280 km de la Terre. Le diamètre apparent de notre satellite naturel dépassera légèrement 31 minutes d'arc, moins que les 33,5 minutes d'arc de la super Pleine Lune du 6 mai dernier quand notre satellite naturel s'était approché à « seulement » 356.964 km de notre planète.

Il faudra attendre juillet 2015 pour retrouver deux fois la Pleine Lune dans le même mois, une curiosité astronomique que l'on doit à l'inégalité entre la durée d'une lunaison (29,5 jours) et celle des mois de l'année. Même si la Pleine Lune que vous verrez se lever en début de soirée n'aura aucune coloration bleue, vous pouvez la guetter sur l'horizon et aux alentours de 20 h : la diffraction atmosphérique vous permettra peut-être d'observer le globe lunaire fortement rougi.

Cela vous intéressera aussi

Les plus belles éclipses de Lune réunies en vidéo  Les éclipses de Lune, tout comme les éclipses solaires, sont des évènements rares. Quelques astronomes ou photographes chanceux ont pu en capturer certaines en photo ou vidéo. Futura a réuni pour vous les meilleures images.