Sciences

Les "Quatre Fantastiques" : la plus grosse collision de galaxies !

ActualitéClassé sous :Astronomie , Quatre Fantastiques , collision de galaxies

Petit clin d'oeil de la NASA au film sorti récemment et mettant en scène le mythique Surfeur d’Argent ? C'est en tout cas ainsi qu'un groupe de quatre galaxies en train de fusionner a été baptisé. Spitzer a en effet permis aux astrophysiciens de découvrir une collision titanesque entre non pas deux, comme cela est fréquemment observé, mais bien quatre galaxies. Le résultat final devrait être une seule galaxie dont la masse pourrait bien atteindre 10 fois celle de notre Voie Lactée.

Crédit: NASA/JPL-Caltech/T. Pyle (SSC)

La découverte s'est faite en étudiant un amas de galaxies distant d'environ 5 milliards d'années-lumière, CL0958+4702. Comme toujours avec Spitzer, c'est dans le domaine infra-rouge que les observations se sont faites. Toutefois, les chercheurs ont aussi utilisé le Multiple Mirror Telescope (MMT), situé près de Tucson dans l'état de l'Arizona, le WIYM ainsi que la vision pénétrante en rayons X de Chandra. Il faut bien comprendre qu'une collision avec quatre corps est plutôt rare et il n'était donc pas exclu que cette association de galaxies ne soit due qu'à une illusion d'optique.

En rouge, ce sont les images des galaxies détectées par Spitzer en IFR alors qu'en bleu il s'agit des observations de Chandra en rayons X. On voit nettement les "Quatre Fantastiques".

Des collisions avec plus de deux galaxies sont bien assez fréquemment observées mais il s'agit alors d'une grande galaxie avec des naines. L'exemple le plus connu est celui de MRC 1138-262, la galaxie de la « toile d’araignée », où l'on peut voir plusieurs dizaines de ces naines littéralement capturées par le champ de gravitation de cette dernière. Les cas de collisions avec objets de grandes tailles, eux par contre,  sont très majoritairement limités à deux galaxies.

Il a pourtant fallu se rendre à l'évidence. Alors que Spitzer effectuait une mesure « de routine » du fond infra-rouge associé à des amas de galaxies ce sont bien 3 galaxies elliptiques de tailles comparables à notre spirale et une autre au moins trois fois plus grande qui se sont signalées par un immense nuage de vieilles étoiles les entourant et éjectées par le processus de fusion. Lorsque celui-ci sera terminé, on s'attend d'ailleurs à ce que la moitié au moins de ces milliards d'étoiles s'incorpore à la gigantesque galaxie finale. C'est en tout cas ce que laisse supposer les simulations numériques de fusion déjà effectuées à ce jour.

En rouge, toujours la vison IFR de Spitzer et en vert les images dans le visible du WIYN. La superposition des deux images donnant des objets de couleur orange, on voit les vieilles étoiles arrachées par la collision tout autour des "Quatre Fantastiques".

Dans les galaxies elliptiques, en général issues elles-mêmes de la fusion avec des galaxies naines, les étoiles sont âgées et peu de gaz est disponible pour la formation de nouvelles étoiles. Lorsqu'il ne s'agit pas de ce genre de galaxies, les collisions produisent des flambées de jeunes étoiles, ce n'est pas le cas pour les « quatre fantastiques ». On se prend quand même à rêver du spectacle grandiose que doivent avoir des éventuels êtres intelligents se trouvant sur une des planètes a proximité. Peut-être cela ressemble t-il à la vue d'artiste ci-dessous.

Cela vous intéressera aussi