Une éclipse totale de Soleil s'est produite le 23 novembre 2003 sur le continent antarctique. Non dénuée d'intérêt en raison de l'activité inhabituelle de l'astre du jour en ce moment, la difficile accessibilité des lieux en limitait toutefois l'observation à un nombre restreint de privilégiés.
Cela vous intéressera aussi

L'éclipse a débuté à 22h08 TU, moment auquel la pénombrepénombre de la LuneLune a atteint la TerreTerre. A 22h49 TU l'ombre atteignait notre planète, et commençait à balayer l'AntarctiqueAntarctique, produisant une période de totalité qui allait durer jusqu'à 1 minute 55 secondes, selon l'endroit.

A 23h15, l'instrument MODIS (Moderate Resolution Imaging Spectroradiometer) du satellite AQUAAQUA de la NasaNasa saisissait une image époustouflante (voir ci-dessous) du continent Antarctique sur lequel se projetait la tache d'ombre de la Lune. Celle-ci, longue de 500 kilomètres, forme un ovale allongé en raison de l'incidenceincidence rasante, à la même manière qu'un faisceau de torche électrique projeté sous un angle réduit s'étale sur un plan.

L'ombre comporte deux parties distinctes : un contour grisâtre, formant la pénombre, et le centre, totalement noir, formant l'ombre. Un observateur placé dans la pénombre verrait le SoleilSoleil partiellement éclipsé par la Lune, tandis que depuis la zone se trouvant dans l'ombre, il observerait un Soleil complètement éclipsé entouré de sa couronne incandescente.

Au moment où cette image était prise, le Soleil se trouvait à environ 10° sur l'horizon, colorant les reliefs d'un rose délicat. Les couleurscouleurs représentées sont réelles.

Peu avant à 22h55 TU, le satellite TerraTerra de la Nasa avait ausi pris une photographiephotographie (voir ci-dessous) de l'éclipse, alors que l'ombre de la Lune commençait à peine à parcourir la surface de notre planète. Sur cette image, la zone sombre est encore plus allongée. Les couleurs sont aussi réelles.
Ensemble, ces deux images méritent largement d'entrer dans le Panthéon des documents les plus marquants de toute l'histoire de la conquête spatiale, tant par leur rareté, que leur valeur historique, scientifique ou didactique.

Les photos

  • A gauche : L'éclipse vue par AQUA. Agrandir.
  • A droite : L'éclipse vue par TERRA.