Sciences

La comète Lulin sera-t-elle bientôt visible à l'œil nu ?

ActualitéClassé sous :Astronomie , comète , C/2007 N3 Lulin

Une belle comète, découverte récemment, est actuellement en train de traverser notre ciel et se fait admirer en fin de nuit. Sa luminosité a nettement augmenté et Lulin pourrait devenir prochainement visible à l'œil nu. Ses péripéties sont à suivre dans le ciel mais aussi, bien sûr, sur notre blog Astro2009 et sur les éphémérides...

Lulin saisie par l'astronome amateur Michael Jäger le 19 janvier 2009. © Michael Jäger

Visible avec des jumelles, la comète C/2007 N3 Lulin se fait de plus en plus remarquer. On la repère actuellement le matin, après six heures, vers le sud, dans la constellation de la Balance, très bas sur l'horizon. Elle pourrait devenir visible à l'œil nu dans les prochains jours à mesure qu'elle montera dans la voûte céleste vers la constellation de la Vierge (entre le 13 et le 24 février) puis le Lion. Au fil de cette montée dans le ciel, la comète se montrera de plus en plus tôt dans la nuit. Le 23 février, on la verra le soir, vers 22 heures (heure française), chatouiller Saturne. Nos éphémérides détaillent ce parcours céleste.

Dans son voyage, Lulin s'est approchée du Soleil et a atteint son périhélie en janvier. Elle était alors assez loin de la Terre mais la distance entre elle et nous s'amenuise actuellement et sera minimale fin février. Elle présente déjà deux queues, l'une dans l'axe du Soleil (et à son opposé bien sûr) et l'autre dans le sillage de sa trajectoire.

Lulin le 23 janvier 2009 photographiée (en deux poses) par R. Ligustri à Talmassons (région du Frioul-Vénétie julienne, au nord-est de l'Italie) avec un télescope de 350 mm muni d'une caméra CCD. (Cliquer sur l'image pour l'agrandir.) © R. Ligustri

Suivez-la au chaud devant votre ordinateur...

Découverte en juin 2007 à Taiwan (son nom est d'ailleurs celui de l'observatoire de Lu-Lin, lieu de la première observation), cette comète est mal connue. Avec des visiteuses plus anciennes, il est déjà difficile de prévoir la luminosité. Qu'on se souvienne des surprises que nous a offertes la comète 17P/Holmes en octobre et novembre 2007. La tâche est encore plus aléatoire avec Lulin. La seule bonne attitude... est de l'observer.

Des amateurs du monde entier sont à l'œuvre et rassemblent leurs observations sur différents sites Web. Une bonne adresse pour rester informé est notre blog Astro 2009, au sein duquel les astronomes amateurs suivent cette affaire avec vigilance. Si vous ne voulez rien manquer, c'est là qu'il faut aller musarder régulièrement...

Cela vous intéressera aussi