Sciences

Les Bâtisseurs du Ciel, l'intégrale

ActualitéClassé sous :Astronomie , copernic , Brahe

Copernic, Brahe, Kepler, Galilée, Newton : cinq noms pour un seul objectif, celui de changer à tout jamais la vision que l'homme avait de l'univers. L'astrophysicien et cosmologiste Jean-Pierre Luminet vient de rassembler en un seul volume ses quatre précédents romans consacrés à ces personnages remarquables.

Les Bâtisseurs du Ciel, l'intégrale des quatre derniers romans de l'astrophysicien Jean-Pierre Luminet. © J.-P. Luminet

Jean-Pierre Luminet est bien connu des lecteurs de Futura-Sciences. Que ce soit pour commenter les observations du satellite WMap ou expliquer le modèle de l'univers fini, cet astrophysicien français de 59 ans est régulièrement présent dans nos colonnes. En 2008, il avait reçu le prix européen de la Communication scientifique. Le jury avait ainsi voulu récompenser l'ensemble de son travail particulièrement éclectique ; outre ses compétences de cosmologiste, cet ancien élève de Stephen Hawking est également un grand vulgarisateur, auteur de nombreux ouvrages scientifiques, romans et recueils de poésie.

Son dernier ouvrage vient de sortir alors que ce directeur de recherches du CNRS s'envole pour une tournée de conférences d'un mois en Amérique latine. Les Bâtisseurs du Ciel, aux éditions JC Lattès, est une extraordinaire saga scientifique et humaine qui se déroule aux XVIe et XVIIe siècles. Elle va contribuer à sortir l'Europe du Moyen Âge de l'obscurantisme pour la propulser vers le siècle des Lumières.

L'astrophysicien et cosmologiste Jean-Pierre Luminet. © J.-P. Luminet

De Copernic à Newton

Quand Nicolas Copernic voit le jour en Pologne le 19 février 1473, la vision du ciel est figée depuis qu'Aristote et Ptolémée ont placé la Terre au centre de l'univers 15 siècles plus tôt. Le chanoine Copernic va s'employer à remettre le Soleil au centre de notre monde, une intuition qu'avait déjà eu le Grec Aristarque de Samos, trois siècles avant J-C. L'Église veille et punit sévèrement toute nouvelle idée contraire à sa doctrine ; Giordanno Bruno périra sur le bûcher en 1600 pour l'avoir oublié.

Prudent, Copernic fera publier ses idées après sa mort. Elles parviendront en secret jusqu'à quelques brillants esprits. L'un deux s'appelle Johann Kepler, un prodigieux penseur et calculateur, mais qui a besoin de faire confirmer ses idées par des observations. Un seul homme est capable à l'époque de l'aider : le flamboyant Tycho Brahe, considéré comme le plus grand observateur du ciel avant l'invention de la lunette astronomique. La rencontre entre les deux hommes ne sera pas facile...

Après la mort de Tycho Brahé, Kepler va élaborer trois des plus grandes lois planétaires que nous connaissons, pendant qu'en Italie un certain Galilée pointe pour la première fois une lunette d'approche en direction des étoiles et des planètes. Les deux hommes ne connaîtront jamais celui qui achèvera cette construction scientifique majeure, Isaac Newton. L'homme chétif à la lourde perruque énoncera les lois de la gravitation universelle et découvrira la réfraction de la lumière et le calcul infinitésimal.

Si Les Bâtisseurs du Ciel maintient le lecteur en haleine pendant 1.600 pages, c'est que Jean-Pierre Luminet a su faire revivre ces personnages hors du commun en mêlant habilement découvertes scientifiques, intrigues et coups de théâtre. Le tout en nous plongeant au cœur d'une Europe en pleine mutation, des ruelles de Cracovie au collège de la Trinité à Cambridge, en passant par l'université de Bologne ou l'observatoire d'Uraniborg.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi